citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

vendredi 1 novembre 2013

Entrée libre ......

Pour la communauté de Patricia ... tous les premiers de chaque mois ...





Je vais vous parler du chrysanthème ...sa symbolique dans le monde ...

Les chrysanthèmes au cimetière, sur les tombes, à la Toussaint, c'est en France. Ailleurs, le chrysanthème, symbole d'éternité, de joie, fleurit au jardin.






Au premier anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, le 11 novembre 1919, le gouvernement sous la présidence de la République de Raymond Poincaré ordonne le fleurissement de toutes les tombes de France.

Si la production de végétaux d’ornement dans notre pays était déjà bien réelle, les horticulteurs et pépiniéristes ne produisaient guère d’autres fleurs que les chrysanthèmes à cette saison très tardive.

Ainsi, la seule fleur qui pouvait répondre aux exigences gouvernementales, facile à produire et abondante, fut le chrysanthème, jusque là cultivé comme plante vivace dans les jardins.

En quelques années, les chrysanthèmes se sont imposés comme la fleur des cimetières et les jardiniers, autant que les paysagistes ont progressivement abandonné la plantation du chrysanthème comme fleur d’ornement de jardin, comme plante vivace à massif.








 


De Pékin à Séoul , le chrysanthème symbolise l’éternité, la gaité, le plaisir, peut-être précisément parce que dans toutes ces contrées la nature un peu « tristounette » et grise en fin d’automne s’illumine de cette floraison colorée.

La particularité du chrysanthème est effectivement d’être une plante dite de jours courts : le déclenchement de la production des boutons à fleurs ne se fait pas lorsque la durée du jour s’allonge, comme la majorité des fleurs, mais au contraire lorsque la durée d’éclairement journalier se réduit. Ce phénomène relativement rare a donc fortement marqué les esprits et la fleur, jaune à l’état sauvage, est depuis 2500 ans sélectionnée et cultivée en Asie pour cette particularité. Jusqu’à 3000 variétés différentes y ont été produites.

Au Japon, où il fut introduit au VIIIe siècle après J.C., le chrysanthème est immédiatement devenu la fleur emblème de la Famille Royale puisqu’on lui attribuait la capacité de rendre la vie plus belle, plus longue. Si cette croyance a globalement disparu, il n’empêche que la plante continue à être très cultivée avec une certaine vénération. La « fleur de la perfection » des chinois s’offre et se met aussi en bouquet .










Le premier essai d’introduction en Europe fut fait en Hollande en 1689 par un marchand, mais les plantes n’ont vécu que peu de temps. Le botaniste suédois Linnaeus (Linné) tenta aussi l’introduction en 1753 et donna son nom à cette plante, en combinant les mots grecs chrystos (Or) et anthemon (fleur). Mais c’est en 1789, qu’un marchand marseillais, Pierre Blancard, fit la troisième et fructueuse tentative et introduisit au Jardin des Plantes des boutures de 3 types de chrysanthèmes dont une suivra jusqu’en Angleterre la même année. Rapidement des productions commencèrent dans les années suivantes.

De nombreuses variétés et obtentions furent ramenées de Chine et du Japon en Angleterre, dans la première moitié du XIXe siècle, qui permirent d’élargir toute la production en Europe.

Les chrysanthèmes furent donc introduits en Europe occidentale avec le même regard que les asiatiques et cette fleur de la gaité a fait les délices des créateurs de fleurs au XIXe siècle, d’abord par bouturage puis, progressivement après 1830 par semis ce qui fit exploser rapidement le nombre de variétés produites.

C’est, par excellence, la fleur qui fut offerte aux invités de marque et aux grands de ce monde.

En automne, beaucoup d’expositions de chrysanthèmes furent et sont encore réalisées au Japon, en Chine, et dans les jardins anglais et allemands notamment.

Aux Pays-Bas, comme dans certaines contrées des États-Unis, les chrysanthèmes symboles de bonheur entrent dans la composition des bouquets de mariage et dans le fleurissement des tables et des hôtels.










La France fait donc véritablement exception et tous les producteurs vous disent bien que les Français n'en veulent que pour mettre au cimetière. C'est devenue la coutume depuis un siècle et la plupart des gens s'y tiennent, refusant l’idée même de tenter l’expérience au jardin, malgré qu’il s’agisse de la plante fleurie la plus vendue en France.

La « Fleur d’Or » des siècles passés est devenue, par la « faute » de Poincaré, une fleur à l’image funeste.

Le conservatoire National du Chrysanthème, créé en 1990 à Saint-Jean-de-Braye (Loiret), doit, parmi ses objectifs, revaloriser le chrysanthème sous toutes ses formes et pour toutes les occasions.

À Angers, le Service des Espaces Verts utilise les chrysanthèmes en abondance pour fleurir la plupart des jardins publics de l’agglomération et du jardin des plantes. Un spectacle de couleur et de gaité bienvenu à l’entrée de l’hiver.












Merci à Jean Luc Mercier .


 













39 commentaires :

  1. Bonjour Andrée,

    Ton article est très intéressant et j'ai appris beaucoup. Ici aussi, elle sert lors des funérailles

    même s'il y a beaucoup d'autres sortes de fleurs dont des roses, des lys ect.

    Amicalement Andrée.

    RépondreSupprimer
  2. Une fleur que j'aime bien...mais, libre, pas dans un pot
    Passe une bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. c'est une fleur que je n'aime pas....pour cause, elle rappelle trop de mauvais souvenirs.....passe une agréable journée

    RépondreSupprimer
  4. tu nous les chante bien ces couleurs.merci
    telos

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Très interessant... et en plus, ces fleurs sont vraiment des jolies fleurs...
    Surtout qu'à cette saison les fleurs deviennent plus rare...
    Amitiés
    Jean

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Andrée , merci pour tes explications bien intéressantes
    Dommage que cette fleur soit à l'honneur qu'une fois l'an !!
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Bon week end
    Bisoux de nous deux.

    Thierry

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    une belle mise en valeur des chrysanthèmes, qui oui , hélas , porte le poids des deuils en France. C'est dommage cela reste une très belle fleur.
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  9. une très belle fleur aux nombreuses variétés et en ce jour les cimetières vont être de véritables jardins

    RépondreSupprimer
  10. super cette riche chronique pleine de références historiques et culturelles, merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  11. j'en ai plantés dans mon jardin il y a quelques années, ça refleurit tous les ans, et c'est toujours le même plaisir de les voir. Je les perçois comme une fleur d'automne et je ne les associe pas forcément à la Toussaint. Tes photos toujours aussi belles. A très vite dans 2 semaines; j'ai hâte, du coup j'ai revisionné sur ton ancien blog tes articles sur les villes que je vais visiter. gros bisous EVELYNE

    RépondreSupprimer
  12. Chez moi aussi il fleurit depuis longtemps au jardin le chrysanthème, dans la rocaille, c'est l'une des dernières fleurs de l'automne, et je les aime beaucoup, j'ai confectionné un beau bouquet rose, blanc, pourpre, doré dans la cuisine, que ce soit une fleur de Toussaint ne me gêne pas, on offre aussi d'autres fleurs aux morts ! Je trouve bizarre que l'on mette des étiquettes et des séparations entre les évènements, les sentiments, les gouts ou les lieux, la vie c'est tout ensemble !
    Bises Andrée

    RépondreSupprimer
  13. J'ai omis de te dire que ces photos sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
  14. bonjour Erato,
    merci pour ce magnifique article, j'apprends beaucoup de choses en te visitant . .
    les chrysanthèmes sont de très belles fleurs, en Chine une année j'étais arrivée au tout début de la floraison de cette fleur, c'était incroyable de beauté
    je t'embrasse fort
    je te souhaite une belle journée
    agathe

    RépondreSupprimer
  15. Superbe ces fleurs et puis c'est bien pour aujourd'hui
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Une belle fleur qui illumine les jardins quand les autres ont plié leurs corolles! Cela ne me dérange pas qu'elle soit celle de la pensée pour nos chers disparus , au contraire ,c'est bien qu'il y ait ces beautés pour les célébrer.
    Ici un vrai temps de ...Toussaint aujourd'hui.
    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  17. j'aime cette fleur!
    j'en ai fait plein de boutures que j'ai sur mes fenêtres!
    merci pour ce beau papotage
    bel après midi
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Andrée
    Merci pour ce bel article sur la symbolique
    et la valeur de cette belle fleur
    Gros bisous
    Frieda

    RépondreSupprimer
  19. merci pour les explications erato
    C'est une fleur que j'aime beaucoup; j'en avais mis une année dans mon jardin, mais elles n'ont pas tenu
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  20. Une fleur que l'on plante de plus en plus chez soi pour le plaisir des yeux. Joli partage !

    Bises et bonne soirée Andrée !

    RépondreSupprimer
  21. Ayant grandi en Asie, pour moi ce n'est pas une fleur de cimetière. Malheureusement elle ne se plaît pas dans mon jardin. En tous cas merci pour ton article très instructif. Passe une belle soirée.

    RépondreSupprimer
  22. Comme j'ai acheté ma maison un 2 novembre, j'avais planté 2 chrysanthèmes comme plantes vivantes... Mais elles sont mortes, alors cette année, bornée, j'ai planté une belle jaune. J'espère qu'elle vivra. En tout cas, elle a de l'eau.

    RépondreSupprimer
  23. Je trouve que c'est une fleur très jolie.
    Bisous
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
  24. Chrysanthème, fleur des cimetières, c'est encore bien ancré dans notre inconscient collectif pour espérer qu'un jour prochain ça change. Néanmoins des efforts conjugués finiront par porter des fruits en changeant petit à petit les mentalités.Il faut le souhaiter. Belle soirée Andrée.

    RépondreSupprimer
  25. Hello Andrée
    bel article
    Pour moi ils ne symbolisent aucunement la tristesse , j'aime beaucoup ces fleurs , ils ont leur place dans les jardins .
    De jolies teintes et des flezurs différentes .
    Douce et belle soirée
    Bizzz amicales

    RépondreSupprimer
  26. c'est une fleur magnifique
    et tes photos sont pleines de lumière !
    bises de pinson

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Andrée,
    Très beau article, j'ai entendu à la radio que c'était la Flandre qui étaient les plus grands importateurs de Chrysanthème
    http://www.flandersplants.be/les-chrysanthèmes-en-pot-repûtes-pour-leur-qualité
    Nouveau blog sur Eklablog Diab Bruxelles
    Bonne soirée
    Nadine

    RépondreSupprimer
  28. merci pour toutes ces explications sur cette belle fleur.
    très joli papotage dans le salon de Pat
    bon dimanche et bon mois de noviembre aussi
    Rosa

    RépondreSupprimer
  29. C est une bonne idée de planter des chrysanthèmes, je ne l ai pas encore fais. Peut être qu après la Toussaint ils vont être en solde et je vais pouvoir m en acheter une douzaine.
    Bonne soirée Andrée
    Latil

    RépondreSupprimer
  30. Bonsoir Etato,

    Merçi pour cette leçon,sur cette belle fleur.
    J'aime cette fleur et je la trouve très belle.

    Oui,pour l'ETNA,malheureusement,lors,d'autres eruptions,il avait fait des victimes.
    Cette dernière,n'est pas une eruption majeur,comme il l'appelle.

    En tout cas,c'est une visite que je n'oublierais jamais.
    On a l'impression d'etre hors du temps et sur une autre planète.

    Je te souhaite une douce nuit.Bisous.Aimée

    RépondreSupprimer
  31. Les chrysanthèmes sont de bien jolies fleurs, mais pas toujours appréciées à leur juste valeur à cause de leur relation au deuil. En tous cas un beau billet.
    Un bon week-end. Amicalement
    Michèle

    RépondreSupprimer
  32. mine de rien elle est très belle cette fleure
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  33. Photos de lumière
    tout sur le chrysanthème
    -une fleur de vie !
    Merci Erato pour ce beau billet, je l'ai réservé pour ce matin et il me donne l'occasion de te souhaiter une douce journée et de t'envoyer de gros bisous,
    Plume

    RépondreSupprimer
  34. Un excellent billet ! De très belles photos ! Merci de partager tout cela avec nous dans le salon de Patricia.
    Très bon week-end.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  35. Un article qui nous permet de découvrir la chrysanthème sous un autre jour. merci à toi pour cette jolie découverte
    Bon dimanche
    Sandrine (rêves de lutines)

    RépondreSupprimer
  36. une belle fleur que je découvre un peu plus avec toi, bises

    RépondreSupprimer
  37. merci de ce formidable billet
    j'ai appris plein de choses et j'adore cette fleur mais c'est vrai que c'est trop dommage son association quasi exclusive avec les cimetières
    pour moi c'est que du bonheur avec ses si belles couleurs dans une période de l'année bien trop sombre ou grise avec les jours qui raccourcissent autant
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  38. j'habite à St-Jean de Braye et l'exposition annuelle du chrysanthème a lieu ce week-end - j'aime énormément ces belles fleurs et je regrette qu'on ne voient en elles que des fleurs de cimetière - même si à cette unique occasion les cimetières se transforment en jardin

    RépondreSupprimer
  39. c'est une plante que j'aime beaucoup et je surprends souvent le monde qui vient chez moi et qui en découvre un pot ! il n'y a que cette année que je n'en ai pas mis mais celle de l'an dernier a quand même refleuri dehors !
    article très intéressant !
    bonne journée !
    bises.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......