citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

dimanche 1 août 2021

Pour bien commencer le mois d' Août ....

 " Gourmandise , source inépuisable de bonheur "

                         Pierre  Hermé






Je vous souhaite un beau mois d'Août .









samedi 31 juillet 2021

24 heures photo ....

Communauté gérée par Patricia , clic . 




A vos marques

Prêt

Partez !!!!






« Le plus important aux jeux Olympiques n'est pas de gagner mais de participer, car l'important dans la vie ce n'est point le triomphe mais le combat ; l'essentiel, ce n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu. »

                                                                  Pierre de Coubertin



Je vous souhaite une belle fin de mois de Juillet .












samedi 24 juillet 2021

24 heures photos ....

 Communauté gérée par Patricia , clic .




En ces temps de forte chaleur

Maman poisson chat et ses petits

Se promènent dans le lac bienfaisant .





Une Mère ne représente rien en face de son enfant . Elle n'est pas en face de lui mais autour, dedans , dehors , partout . Elle tient l'enfant levé au bout des bras et elle le présente à la vie éternelle . 

Christian  Bobin










Je vous souhaite un beau week end .




lundi 19 juillet 2021

Rencontre ....

 Quelques mots pour vous dire que je serai en demi pause pendant 15 jours . Je vais profiter de ma petite fille à Carcassonne .

Dès que je serai disponible , je viendrai chez vous .

Je vous souhaite des jours ensoleillés , à bientôt .






samedi 17 juillet 2021

24 heures photo ....

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Paysage d'été ...






Tout le sol tondu ras des solitudes plates
Dans un indéfini recul, toujours plus loin,
S'étale montueux de ses meules de foin
Où saigne le soleil croulé qui se dilate.

Solennelle, pompeuse, avec la nuit qui point,
D'un morne extasié, leur masse rouge éclate,
Puis, blêmissant, devient l'horizon spectre, et joint
La ligne des cieux blancs de sa cime écarlate.

Stagnant dans l'air croupi, ces meules en sommeil,
Lentement, goutte à goutte, ont tari le soleil
De ses pourpres de sang dont la dernière est bue.

Maintenant, la hideuse et moite obscurité
Comble, débosse, fond, brouille l'immensité
Qui bâille l'ombre informe où s'engloutit la vue.

Maurice  Rollinat


Beau week-end ensoleillé pour tous ceux qui sont sous la pluie .



vendredi 16 juillet 2021

L ' Ardèche ....

 





Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .


Pour le défi " avec vos 10 doigts " de Céline , clic .



Ardèche ! que de fois vers ce désert austère,

Que de fois tu m'as vu, promenant solitaire,

Loin des foules porter mon pas silencieux,

Et rêver, le cœur plein, au murmure de l'onde

qui berce, confondus dans la coupe profonde,

L'ombre des bois, l'azur des cieux !



Que de fois tu m'as vu gravir de cime en cime,

Mes deux pieds sur le roc et mon front sur l'abîme,

Tes remparts couronnés de nombreux chênes verts,

Tandis que subissant l'attraction du vide,

Mon regard éperdu cherchait ton flot rapide,

Au fond des gouffres entr'ouverts !

Eugène  Villard (1812-1882 )






















samedi 10 juillet 2021

24 heures photo ....

 Communauté gérée par Patricia , clic .






La lumière, ce fleuve insondable qu'envoie
Le soleil, vaste source, aux mondes, vastes mers,
Prodigue largement la Vie à l'univers,
Et dans le cœur de tous fait ruisseler la joie !

Quel bonheur d'admirer l'air libre qui reluit,
Quand le soleil sublime et charmant nous regarde !
Et s'il pâlit soudain dans la brume hagarde,
Comme dans l'âme aussi naît une étrange nuit !

Jean Aicard




Je vous souhaite un beau week - end .


 J'ai dû changer de plateforme de newletter , trop de pubs qui gênaient .

Je me suis abonnée à Mailshimp et avec l'aide généreuse de Canelle et

 Lilwenna , je suis arrivée doucement à en comprendre le fonctionnement .

Le lien se trouve sous les commentaires à la fin de l'article .

Je suis désolée de ce désagrément  .

Merci de me suivre  .



mercredi 7 juillet 2021

Maternité ....

 





"Une fleur qui éclot en appelle à quatre de nos sens et les met en émoi : orgueilleuse et aguichante, elle veut qu'on la sente, elle veut qu'on l'admire, elle accepte qu'on l'effleure. Et pourquoi pas le cinquième ? Parce qu'on ne l'écoute pas alors qu'elle voudrait qu'on l'entende : "Ne me cueille pas !"

                                           Daniel Confland




mardi 6 juillet 2021

Indulgence .... !

 Considérant les troubles occasionnés par blogger : plus de transmissions de news, photos dénaturées .... je restaure mon blog pour qu'il soit plus agréable à regarder . Mais je ne vais pas vite ... alors je vous demande une grande indulgence . 


clic sur la photo

Pour recevoir mes newsletters , il suffit de vous abonner à :

https://blogtrottr.com/


Vous renseignez l’url du site auquel vous voulez vous abonner, votre adresse mail à côté et vous validez. Une page s’ouvre et vous demande de re-valider et c’est tout.


Merci de vos visites .

Je vous souhaite une douce journée .




samedi 3 juillet 2021

24 heures photos ....

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Bonjour !

Vous faites coâ ?




Le  crapaud


Sur les bords de la Marne

Un crapaud il y a
Qui pleure à chaudes larmes
Sous un acacia.

— Dis-moi pourquoi tu pleures
Mon joli crapaud ?
— C’est que j’ai le malheur
De n’être pas beau.

Sur les bords de la Seine
Un crapaud il y a
Qui chante à perdre haleine
Dans son charabia.

— Dis-moi pourquoi tu chantes
Mon vilain crapaud ?
— Je chante à voix plaisante,
Car je suis très beau,
Des bords de la Marne aux bords de la Seine
Avec les sirènes.

Robert Desnos




" A force de penser à ce que les autres pensent de nous , on en oublie de se penser soi-même . "
Christophe  André





Je vous souhaite un beau week-end



samedi 26 juin 2021

24 heures photos ....








Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .
 


Communauté gérée par Patricia , clic .




Voyage au pays des arbres

... Un petit garçon qui s'ennuie et qui rêve de voyager s'enfonce dans la forêt, à la rencontre des arbres. Il prend le temps de les apprivoiser, surtout le vieux chêne qui a un regard si profond. Il peut même les entendre parler . Et quand les jeunes arbres l'invitent à leur fête , le petit garçon sait qu'il ne sera plus jamais seul ....

J.M.G. Le  Glézio ( 4° de couverture)


clic sur la photo



Je souhaite à chacun , un beau week-end .



N B : il est regrettable que si la bannière d'en tête a retrouvé sa taille , elle a perdu en netteté , c'est vraiment dommage que l'ajustement n'ait pas été fait!!  Je suis désolée .



lundi 21 juin 2021

Vive l'été ....

 





Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .














Berger d’abeilles


Le doux titre et l’emploi charmant :
Être, en juin, un berger d’abeilles,
Lorsque les prés sont des corbeilles
Et les champs des mers de froment ;

Quand les faucheurs sur les enclumes
Martèlent la faux au son clair,
Et que les oisillons dans l’air
Font bouffer leurs premières plumes !

Berger d’abeilles, je le fus,
A huit ans, là-bas, chez mon père,
Lorsque son vieux rucher prospère
Chantait sous ses poiriers touffus.

Quel bonheur de manquer l’école
Que l’été transforme en prison,
De se rouler dans le gazon,
Ou de suivre l’essaim qui vole,

En lui disant sur un ton doux
Pour qu’il s’arrête aux branches basses :
» Posez-vous, car vous êtes lasses ;
Belles abeilles, posez-vous !

» Nous avons des ruches nouvelles
Faites d’un bois qui vous plaira ;
La sauge les parfumera :
Posez-vous, abeilles, mes belles ! »

Et les abeilles se posaient
En une énorme grappe grise
Que berçait mollement la brise
Dans les rameaux qui bruissaient.

» Père ! criais-je, père ! arrive !
Un essaim ! » Et l’on préparait
La ruche neuve où sans regret
La tribu demeurait captive.

Puis, sur le soir, lorsque, à pas lents,
Du fond des pâtures lointaines
Les troupeaux revenaient bêlants
Vers l’étable et vers les fontaines,

Je retrouvais mon père au seuil
Comptant ses bêtes caressantes,
Et lui disais avec orgueil :
» Toutes les miennes sont présentes ! »

Le doux titre et l’emploi charmant :
Être, en juin, un berger d’abeilles,
Lorsque les prés sont des corbeilles
Et les champs des mers de froment !

François Fabié  (Fleurs de genêts )



samedi 19 juin 2021

24 heures photos ....

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Pas de deux

Les petits rats timides

Les étoiles sous les projecteurs....



clic sur la photo




Je vous souhaite un beau week-end ! Méfiez-vous de la chaleur .









dimanche 13 juin 2021

Horizons ....

 Vous allez partir en week end , en vacances .

Vous préparez vos valises .

Surtout ne pas oublier les loisirs !

Il va peut être pleuvoir .... ?

Il va , aussi, faire bon de lâcher prise !

Pourquoi pas 

Une bonne lecture 

Qui va vous ouvrir d'étonnants horizons !








"Horizons, au pluriel, parce que nous sommes tous différents.

Horizons, comme ceux que nous découvrons dans nos voyages, qu’ils soient réels ou immobiles.

Horizons, ceux dont nous rêvons.

Sans que jamais le désespoir ou la pandémie puisse nous en empêcher. Effacer tout ce qui peut nous en éloigner, garder le sourire, toujours, confier nos rêves, nos espoirs, les partager dans nos mots ou nos images.

Un livre pour faire rêver des enfants, un livre pour nous faire rêver.

Nous sommes 91 auteurs et illustrateurs pour ce nouveau livre.
Les droits sont intégralement versés à l'association Rêves (https://www.reves.fr) pour la réalisation d'un rêve d'enfant. "



Voilà , ce que nous dit Quichottine ( clic ) notre maître d'oeuvres !


C'est le 7eme recueil piloté par Quichottine qui est destiné à faire à nouveau ce cadeau à un enfant ou un adolescent,

72 auteurs ont participé.

Merci à Solyzaan qui a fait toutes les couvertures des 7 recueils

et qui nous charme toujours autant par son inventivité .


Pour commander cet ouvrage de 156 pages de poésie et de contes rendez-vous chez Quichottine , ICI .

en lui déposant sur son adresse mail votre adresse postale ainsi que votre commande (12 euros par exemplaire +frais d'envoi)

L'Association Rêves reçoit 5,81 euro à chaque exemplaire vendu.


Participer à un beau sourire d'enfant , c'est merveilleux , n'est ce pas ?!









samedi 12 juin 2021

24 heures photo ....


 




Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané ", clic .



Communauté gérée par Patricia , clic .




Avant d'affronter la chaleur du jour ,

Profitons des gouttes précieuses de l'aube.



clic sur la photo


Beau week - end à chacun




vendredi 11 juin 2021

Souvenirs et rêves de délices ....

Sur les chemins, où nous mèneront nos pas ?




La cueillette des mûres


S’émerveiller.

Se dire qu’on a récolté

toutes ces mûres

arrachées à leur palais de ronces

et à l’amitié des abeilles


Je n’imagine pas des mûres

qui ne soient pas sauvages

Elles sont le fruit de ronces

qui poussent ou repoussent

là où l’homme leur laisse

droit de cité

« Je buvais de l’eau, pure de toute philosophie.
Je cueillais des mûres, pures de toute science »,

nous dit le poète Sohrad Sepehri

qui se souvient de l’oasis  de Kashan

au centre de l’Iran où il vécût enfant . "


Pierre Tanguy ( la cueillette des mûres )



clic sur les photos














Bientôt ....!