citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mardi 23 juillet 2013

Chien de berger ..........









Dès son plus jeune âge, le chiot vit dans le troupeau. Les moutons deviennent ses congénères, et réciproquement. On évite les contacts avec l'homme sauf avec son maître et sa famille qu'il doit reconnaître.


Le chien a l'air tranquille et indifférent. Un seul bruit insolite et il rassemble son troupeau, se plaçant instinctivement entre les animaux et le danger. Il donne de la voix : un aboiement rauque qui porte loin mais n'effraie pas les brebis. Il va faire des aller-retour le long de la parcelle, pour dissuader tout intrus d'oser s'approcher davantage.

Ces chiens sont des chiens de protection, pas des chiens de défense. Ils n'attaquent pas. Ils ont leur voix et leur physique imposant pour empêcher les intrus de pénétrer dans leur domaine.
Un renard ne pourra pas venir prélever son repas dans les agneaux ; les chiens de chasse ou errants ne pourront pas entrer dans le troupeau et y semer panique, risques d'avortements etc. ;

les promeneurs resteront à distance respectueuse... Curieusement aussi, sur les races de brebis très vives, la présence continuelle d'un chien a un effet calmant. Elles deviennent ainsi plus faciles à manipuler.





Mise en place du règlement























Le chien est un animai social- comme nous - qui vit en groupe, en meute, et, comme nous selon des règles. Il utilise les codes et comportement de son espèce pour diriger et éventuellement remettre de l’ordre parmi ses sujets. Cela peut aller de la menace du regard. des grognements et jusqu'à la morsure si la menace ne suffit pas. Le comportement social se transmet par la mère puis par l’environnement. Le maître prend le relais de la mère.
Il faut traiter le chien en chien (à ne pas confondre « comme un chien »). Il faut lui apporter 1a chaleur et la sécurité équilibrante d'une hiérarchie claire, bien établie.


Un excès de permissivité peut engendrer de l’agressivité chez le chien (il se comportera alors en chef de clan face à vous). L’homme doit jouer le rôle dominant et le chien le rôle soumis. Pour un chien, tout se joue avant 6 mois.






Un des troupeaux pour le concours .













































II faut lui apprendre les règles de la « vie sociale » car il ne les apprendra pas seul.
L’apprentissage met en jeu la motivation s'appuyant sur les comportements spontanés et la complicité entre maître et chien. On provoque le comportement rechercher. On donne l’ordre correspondant en récompensant pour fixer. Il faut :
· être cohérent, dans les ordres qu’on lui donne, et assumer le rôle du chef de meute.
· lui faire clairement comprendre ce qui est permis et interdit.
· lui donner un endroit bien à lui, pour dormir, se reposer, se réfugier …
· très tôt, l’emmener en ballade et le faire rencontrer les autres chiens,

· lui accorder des temps de repos (surtout s’il est jeune).




Le concours
Le chien est en mesure de rassembler les animaux, les ramener, leur faire franchir des obstacles (carrefour, barrières...), les amener dans un enclos ou une bétaillère...
Parcours :
- Sortie et entrée dans le parc ou la bergerie.
- Passages difficiles : Entre cultures, haies, barrières, sur un pont, dans un parc de triage.
- Conduite et manoeuvre : Pâturage (dans un carré de 12 x 20 m}. Contention dans un espace (le chien maintient le troupeau de sa propre initiative}. Déplacement du troupeau.
- Arrêt du troupeau : Minimum 2 "STOP".
Le juge apprécie les commandements, l'obéissance du chien. Ses activités, initiative et douceur.








Répondre à un ordre

































Garder et conduire le troupeau



























































     Dialoguer avec son chien ne relève pas du miracle, mais de l’observation. S’il existe maintes façons d’obtenir un résultat lors de l’éducation ou du dressage, il en est une qui surpasse toutes les autres.
Elle relève de l’analyse, et de l’étude du comportement du chien. Cela entre dans le processus de réussite qui permet de substituer la proposition à l’obligation.
Dès lors que le chien est entendu, autrement dit que le maître décrypte ses agissements, il est enfin en mesure d’apporter une réponse adéquate. 
























Le droit le plus élémentaire du Border collie chien de travail ou de compagnie :

La cohérence de son maître.

Il la revendique furieusement.






 







 









 






J'ai été très impressionnée de la complicité entre le berger et son chien . Tout au long des phases du concours , le chien regardait intensément son maître avec amour, confiance et obéissance . Son regard semblait dire " allez , nous allons gagner tous les deux , dis-moi ce que je dois faire." Des moments émouvants de partage et discipline . 
Un chien qui était conscient et fier de son rôle .


 La canicule n'a pas empêché le public d'être nombreux et enthousiaste.



13 commentaires :

  1. Quel beau reportage !!!

    Merci erato.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  2. Très bon reportage avec de belles photos...
    Près de chez moi, il y a "00 moutons et des border coolie..et il y a quelques années un concours de dressage pour chiens avait été organisé;
    Bonne journée Andrée

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour tous ces renseignements !, il faut beaucoup de patience pour arriver à de tels resultats ..
    Bises Andrée

    PS: j'ai eu un peu de mal a te lire l’écriture bleue sur fond noir n'est pas trop lisible ..enfin pour moi !!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ces chiens !

    Je sais qu'ils sont doux envers leur maître et sans agressivité envers l'homme.

    On dirait, il est vrai, de gros nounours !!!

    Bisous
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
  5. merci pour ce beau reportage ! Je ne connaissais pas
    Un concours original!
    bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    J'admire toujours ces chiens.... enfant je gardais les vaches et nous avions aussi un chien formidable...
    Sincèrement
    Jean

    RépondreSupprimer
  7. Le border collie est considéré comme le chien le plus intelligent. Je les ai vu travailler , c'est vraiment impressionnant et d'une beauté extraordinaire. Tu as très bien décrit la complicité entre le maître dominant et son chien. Belle soirée Andrée.

    RépondreSupprimer
  8. j'adore ces chiens là, ils semblent être si en osmose avec leur maitre. merci pour ces magnifiques photos, j'aime beaucoup. bises. celine

    RépondreSupprimer
  9. J ai vu un concours en Allemagne à la Tv, c était beau à voire.
    Bonne soirée Andrée
    Latil

    RépondreSupprimer
  10. que de belles photos !
    j'aime beaucoup la première : on croirait un volcan qui fume

    mais tes textes sont très difficiles à lire

    RépondreSupprimer
  11. Ces chiens sont indispensables aux bergers. Une démonstration que j'aurais aimé voir. Voilà qui est fait grâce à toi avec les explications très intéressantes, en plus.

    Bises et bonne journée Andrée !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Erato !!! Changement de cap, je vois !
    "Dignité humaine et animale ...pyrénéenne !!!
    A très bientôt !

    RépondreSupprimer
  13. Bel article , le chien et le maitre ne font qu'un

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......