citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

samedi 2 juillet 2022

24 heures photos . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic . 




Symbole de confiance

Ressemblance 

Différence 

Elégant ou naturel ...










Juillet

Il vient d'arriver, ce fichu mois de Juillet
Avec son cortège de journées ensoleillées
Et, de longues soirées, où la chaleur
Omniprésente, nous donne des envies d'ailleurs.
Le moindre souffle d'air, amène le bien être,
Et, pour l'emprisonner, on croise fenêtres
Et volets, vivant dans la douce pénombre
Juste, égayée des rais de lumière et d'ombres
Que créent les persiennes ajourées.
Et si certains, arrivent à aimer et savourer
Ces longues heures qui s'étirent, surchauffées
Je préfère de loin l'automne ébouriffé
Avec ses nuits fraîches et ses coups de vents
Laissant la plage et la chaleur aux estivants.


Dominique Sagne




Beau mois de juillet à chacun .







Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .






samedi 25 juin 2022

24 heures photo . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Dans l'adversité

S ' unir

Résister

Vaincre 




Je vous souhaite un week - end serein .









Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .





jeudi 23 juin 2022

Régal fraîcheur . . . .

 




MADAME TORTUE


Avec sa maison sur le dos,
Madame tortue part en voyage ;
Elle n’a pas besoin de ballot
Pour découvrir les paysages.

Qu’il fasse temps frais ou bien temps chaud,
Elle avance toujours d’un pas sage ;
Elle ne craint ni soleil ni eau
Et puis se nourrit d’herbes sauvages.

Robert  Casanova

















" Nul n'est plus heureux que le gourmand . "

Jean Jacques  Rousseau









mardi 21 juin 2022

L ' été . . . .

 



L'eau de la fontaine


La fontaine a de l’eau qui provient d’un ruisseau
Advenu d’une source
Sortie entre une pierre et un pied d’arbrisseau
Partie faire une course
Oh ! nonchalamment, presque paresseusement
En glissant sur la mousse
Qui lisse un caillou blanc tout amoureusement
De sa mèche si douce
Et le caillou voyou deviendra un galet
A la courbure ronde
Couché au fond du lit d’un lumineux palais
Caressé par une onde
Qui vogue en égayant la clarté du ruisseau
Menant à la fontaine
Dont le bébé est né au pied d’un arbrisseau
Pour sa gloire certaine.


Jean Michel Bollet







De fortes chaleurs s’installent sur le territoire cette semaine, on pourrait même parler de canicule à certains endroits.
Tout comme nous, nos compagnons à 4 pattes et 2 pattes doivent être protégés en cette période.

-  Ne laissez pas votre animal dans la voiture

 Eviter les balades en plein "cagnard" et sur une route ou un trottoir, le bitume est l’ennemi numéro 1 ! Il brûle les coussinets des chiens et dégage énormément de chaleur au ras du sol. 

Penser à avoir de l’eau sur vous, il existe des gamelles repliables très pratiques . Prévoir des zones d'ombre .

- Surveiller les coups de chaleur , mettre l'animal à l'abri , l'envelopper dans une serviette mouillée , consulter un vétérinaire.

- Mettre des abreuvoirs dans votre jardin ou sur votre balcon pour les oiseaux du ciel .

- Mettre des morceaux de fruits juteux pour les papillons .


.... et d'autres conseils que j'oublie , je suis désolée , mais soyez vigilants .







Je souhaite à chacun un bel été .




dimanche 19 juin 2022

24 heures photos . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic . 




A  côté de chez moi   . . . .


Canicule inquiétante

Vigilance absolue 

Responsabilité de chacun

( mégots

bouteilles

Engins agricoles ... )




Le Casque et l'Enfant

Dis maman,
Où est le monsieur au casque brillant ?
Il est venu par la fenêtre en rampant,
Me chercher dans mon petit lit brûlant.
Il m'a protégé de son corps puissant
Et m'a enlevé par la fenêtre en un instant.
Il m'a remis dans tes bras en souriant.
Alors, tu m'as serré sur ton coeur en pleurant.
Il est reparti en courant
Avec son casque brillant.

Dis maman,
Quand je serai grand,
Tu m'achèteras un casque brillant,
Pour que je puisse en souriant
Sauver les petits enfants
Et les remettre dans les bras de leur maman ?

Oui, mon enfant
Mais quand tu seras grand,
Si tu portes un casque brillant,
Il faudra que tu sois vaillant
Pour que je sois fière à ce moment
Mais comme toutes les autres mamans,
Lorsque leur enfant
Porte un casque brillant
J'en tremblerai en y pensant.

Ce texte a été écrit en 1980, par le Capitaine Roland PICQUOT, sapeur-pompier à Cherbourg








Je vous souhaite un très beau week end .Je vous en prie prenez soin de vous et des autres .




samedi 11 juin 2022

24 heures photos . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Leçon de Maman étourneau

Savoir voler une cerise

Savoir VITE se planquer pour la déguster .....








Les étourneaux
sont étourdis.
On le dit.

Ils font des tours
et des détours
et ils rient.

Les étourneaux
n'ont pas de tête.
On le dit.

Mais ils sont gais,
les étourneaux,
légers là-haut !

Ils font dans le ciel
des anneaux,
des anneaux gais à tire-d'aile
les étourneaux.

Claude Roy   "La cour de récréation" 




Je vous souhaite un beau week - end .






jeudi 9 juin 2022

Dialogue . . . .

 Chuchotement complice

Silence des mots 

Regards éloquents ....








"Le silence a sa propre éloquence, parfois plus précieuse que les paroles. "

Elisabeth Kübler-Ross








samedi 4 juin 2022

24 heures photo . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .




" Pose les deux pieds en canard
C'est la chenille qui se prépare
En voiture, les voyageurs
La chenille part toujours à l'heure "




La Bande à Basile 
" La chenille "
1977



Je vous souhaite un beau week-end .




mercredi 1 juin 2022

Juin . . . .

 

Cerisier balayé par un fort mistral .... !





J'aime bien le mois de Juin
C'est celui des cerises
Des longues journées sans fin
Aux douces soirées exquises !


Très tôt, dès le matin
Tous les oiseaux devisent
Et tard quand la nuit vient
Certains encore s'avisent.


C'est le temps des examens
Où les sérieux révisent
Et leurs moments malsains
Des attentes indécises.


Ces tendres gazons coussins
Où la rosée irise
Les beaux serments divins
Des amants qui se bisent.


Et puis au mois de Juin
On pense à ses valises
Car très bientôt revient
L'heure des vacances promises.


Robert Casanova











Beau mois de Juin à chacun .





dimanche 29 mai 2022

Maman de coeur . . . .

 



Maman farine , dans la cuisine

Maman histoires , quand vient le soir 

Maman bisous , quand tout est doux

Maman tambour , les mauvais jours

Ma Maman à moi

Tu es tout à la fois

Je t 'aime comme ça Maman ! ! !













Douce journée dans le moment présent et le souvenir .









Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .












samedi 28 mai 2022

24 heures photo . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .





Palette de couleurs

Palette de vie

Plaisir du regard .




Beau week - end à tous .



samedi 21 mai 2022

24 heures photo . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Le soleil s'éclate de bonheur

Se rafraîchir

Intermède dans la promenade . . . .






Beau week end à chacun . Attention aux coups de chaleur !






samedi 14 mai 2022

24 heures photo . . . .

 Communauté gérée par Patricia , clic .




Heure privilégiée

Chacun sa gourmandise

Pour Maman , de l'herbe fraîche

Pour bébé, un lait délicieux . 





Je vous souhaite un beau week - end à tous .




jeudi 12 mai 2022

Le blé . . . .

 







                                       L’Épi de blé


Il y a bien longtemps alors que Dieu déambulait encore sur cette Terre, la fécondité du sol était alors bien plus forte qu’aujourd’hui: les épis à l’époque ne portaient pas cinquante ou soixante graines, mais quatre à cinq cents. Ainsi poussait le blé d’en bas jusqu’en haut; aussi longue était la tige aussi long était l’épi. Mais hélas les Hommes, même face cette prodigalité, ne prêtaient plus attention à ce bienfait que le Seigneur leur offrait, ils devenaient indifférents et frivoles.

Un jour même, une femme vint à passer devant un champ de blé, et son petit enfant, qui gambadait près d’elle, tomba dans une flaque et salit son habit. La mère saisissant une pleine poignée de beaux épis lui nettoya avec son vêtement. Le Seigneur vint à passer par là, la vit, s’emporta et lui déclara: -“dorénavant, le blé ne portera plus d’épis: Les Hommes ne sont plus dignes de ce Don du Ciel " - . Ceux qui se tenaient tout près, l’entendirent et en furent effrayés. Ils tombèrent à genoux et l’implorèrent afin qu’il restât encore quelques grains sur la tige: bien qu’eux-mêmes ne le méritassent point, qu’au moins les innocentes poules ne périssent pas de faim. Le Seigneur voyant leur détresse, prît pitié et accéda à leur requête.

C’est la raison pour laquelle, il pousse aujourd’hui encore , un épi au sommet de la tige.



                    Un conte de Jacob et Wilhelm Grimm
















Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .