citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mercredi 22 mai 2019

La pivoine au fil du temps ....















Comme il est bon d'aimer


Il suffit d’un mot
pour prendre le monde
au piège de nos rêves

Il suffit d’un geste
pour relever la branche
pour apaiser le vent

Il suffit d’un sourire
pour endormir la nuit
délivrer nos visages
de leur masque d’ombre

Mais cent milliards de poèmes
ne suffiraient pas
pour dire
comme il est bon d’aimer.

Jean Pierre Siméon





















dimanche 19 mai 2019

Les anthologies éphémères ...... 6 ....


Dis Mamie ....?



Après Voyage , y a un autre livre ?

Mais oui, je voulais t'en faire la surprise pour ton anniversaire ! 

Je te montre sa couverture .





Raconte Mamie ....

Quichottine , un jour nous a proposé de faire un autre livre pour les petits enfants de l'Association Rêves , ces petits enfants qui n'ont pas la chance comme toi de réaliser leurs désirs .

Le thème était " les métiers improbables " . 

Une petite graine plantée et la fleur vient de naître . " Ensemble, nous sommes assez forts pour que ce “rien” devienne “tout” a dit Quichottine.

Solyzaan qui a créé pour nous chacune des couvertures de nos Anthologies Éphémères , vient une fois de plus , contribuer à donner vie au livre.Une couverture pour les 108 auteurs prêts à se liguer contre tout ce qui peut rendre malheureux…

" Un pinceau à la trace multicolore, ou un couteau à enduit… l’outil qu’il nous fallait pour dire à nos lecteurs combien nous étions heureux de pouvoir, une nouvelle fois, nous rassembler pour…

Pour quoi ? Au fait, c’est vrai. Ceux qui ne nous connaissent pas ne savent pas que nous avons tous dû affronter ce que la vie, qui n’est pas toujours rose, posait sur nos chemins.

Nous en gardons des fissures, de grands morceaux de grisaille dans nos souvenirs, ceux que nous cachons le plus souvent derrière le sourire ou le bisou déposé sur nos pages.

Alors, oui, de l’enduit multicolore pour combler les fissures, un immense pinceau pour repeindre nos vies, pour effacer le gris.

N’est-ce pas merveilleux ? " ( Quichottine )

La souscription a débuté le 15 mai :





" Les couvertures des livres sont des portes qui donnent, non sur des textes arides comme on le croit souvent, mais sur de fabuleux univers. "

                                                Gudule


Alors, n'hésitez pas à vous faire plaisir ou combler un être cher. Un enfant pourra sourire de bonheur.









samedi 18 mai 2019

24 heures photo ....


Communauté gérée par Patricia, clic.





" J'ai respiré un grand coup et j'ai écouté mon vieux coeur fanfaron . Je vis, je vis , je vis . "

Sylvia  Plath







clic sur la photo


Bon week end à chacun .








lundi 13 mai 2019

Acrobatie gourmande ....








Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .




Ivresse des profondeurs

Dans le coeur des kolkwitzias





clic sur les photos















samedi 11 mai 2019

lundi 6 mai 2019

Partage ....








Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic.






J’ai cru pouvoir briser la profondeur de l’immensité
Par mon chagrin tout nu sans contact sans écho
Je me suis étendu dans ma prison aux portes vierges
Comme un mort raisonnable qui a su mourir
Un mort non couronné sinon de son néant
Je me suis étendu sur les vagues absurdes
Du poison absorbé par amour de la cendre
La solitude m’a semblé plus vive que le sang ....


......






......




Les champs sont labourés les usines rayonnent
Et le blé fait son nid dans une houle énorme
La moisson la vendange ont des témoins sans nombre
Rien n’est simple ni singulier
La mer est dans les yeux du ciel ou de la nuit
La forêt donne aux arbres la sécurité
Et les murs des maisons ont une peau commune
Et les routes toujours se croisent.



Les hommes sont faits pour s’entendre
Pour se comprendre pour s’aimer
Ont des enfants qui deviendront pères des hommes
Ont des enfants sans feu ni lieu
Qui réinventeront les hommes
Et la nature et leur patrie
Celle de tous les hommes
Celle de tous les temps .


Paul Eluard (1895-1952) : La mort, l'amour, la vie








samedi 4 mai 2019

24 heures photo ....


Communauté gérée par Patricia , clic .



Et la vie continue ....
tenace
mémoire du souvenir ....





Beau week end à chacun .


Je vais voir quelques jours ma petite Alicia .Je reviens mardi , portez vous bien.




mercredi 1 mai 2019

Parfum de bonheur ....

Je ne reçois plus depuis quelques temps les parutions des blogs sur overblog et ma réinscription est souvent refusée .




Du jardin vers vous , je vous souhaite une belle journée .







Dieu laissa tomber de ses doigts 
Une humble perle printanière, 
Toujours blottie au fond des bois, 

Tant elle a peur de la lumière !




Sous la mousse 
Du rocher 
Tu crois en vain te cacher ; 
Sous la mousse, 
Verte et douce, 
Malgré toi, petit muguet, 
Ton parfum dit ton secret !





Là, fleurir en paix est ton espoir 
De ta simplicité divine ; 
Il faut te chercher pour te voir, 
Mais sans te voir on te devine





Sous la mousse 
Du rocher 
Tu crois en vain te cacher ; 
Sous la mousse, 
Verte et douce, 
Malgré toi, petit muguet, 
Ton parfum dit ton secret !

Hippolyte Guérin ( 1797 - 1861 )














lundi 29 avril 2019

Le bouton d' or ....


Ses pétales couleur or font l'admiration et le jeu de tout enfant.

Les Français l'ont appelé «bouton d'or», les Allemands «fleur de beurre» (Butterblume) et les Anglais «bol de beurre» (Buttercup) en raison de ses pétales jaunes.

Car cette dernière appellation n'est en réalité que le nom populaire d'une espèce de «renoncules». Une famille de plantes, souvent toxique, qui doit son appellation au latin ranuncula, «petite grenouille». Et selon la légende, à un certain Ranonculus...

L'écrivain Nathalie Chahine raconte ce récit dans son Petit livre du langage des fleurs. Ranonculus était un éphèbe, «toujours brillamment vêtu de jaune et de vert, doué d'une voix mélodieuse et charmante». Mais comme tout prince charmant, l'homme cachait un terrible défaut. Il était, comprend-on, atteint du syndrome de Narcisse. Un jour, alors que le bellâtre chantait pour un parterre de nymphes, il se prit d'amour pour sa voix et mourut. Impossible pour Apollon! Le dieu de la Poésie décida alors de le ressusciter sous la forme d'une fleur: la «renoncule».

clic sur les photos











Originaire d'Asie, la fleur fut importée en France par les croisés de Saint-Louis et implantée en Amérique, avec les conquérants du Nouveau Monde. Un enracinement qui ne passa pas inaperçu au futur pays de l'oncle Sam. La fleur y gagna en effet le surnom de «yeux de coyote» en raison, selon la légende, d'un coyote qui après s'être fait voler ses yeux, combla ce vide, par les pétales couleur or de la renoncule. De là viendrait donc, l'origine du regard jaune de l'animal...

( source Le Figaro )






jeudi 25 avril 2019

Le pommier ....

Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .





Ô fleurs évanescentes,
Naissantes au printemps!
Votre cœur est si tendre
De ce rose rappelant
La layette que l’on garde,
Destinée aux enfants.








Au bout des mandibules,
Se trouvent des gouttelettes
Qui s’étirent comme des bulbes,
Ployant sous l’effort
Que vous fîtes en son temps,
Pour ouvrir la corolle
Vous gardant jalousement.











Pour notre joie d’humains,
Vous vous ouvrîtes enfin,
Laissant venir à nous
Les signes annonciateurs, 
Du printemps qui fleurit dans la plupart des cœurs.










Vous êtes sans nul doute
Les plus belles de toutes,
Des fleurs qui surgissent 
Ephémères et rédemptrices.













Ô fleurs annonciatrices,
Des fruits qui bien vite
Viendront prendre sans scrupule,
La place si convoitée 
Des beaux fruits d’été.

Hélène  Caquard