citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

jeudi 30 janvier 2014

Où cours-tu si vite ?


      Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...














Source bleue, où vas-tu dans ta course,

 Source bleue ?

 Au Bois des Amoureux ?

 "Je m'en vais,

 Tu verrais si tu me suivais,

 Tout au bout de ce vert coteau.

 Un détour.

 En rivière je me change

 Un amour.

 J'épouse les contours

 D'un grand fleuve

 Et la mer me propose, étrange,

 Un voyage au ciel

 De midi

 Pour retomber en pluie."

 C'est la ronde

 De l'amour par le monde.

 Tourne, tourne, goutte d'eau...

 Tourne, éternel rondeau...

                                                 Charles Trenet 1955

mercredi 29 janvier 2014

Dans la chaleur du coeur ......

  Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...








Aimer

L' Amour véritable ne se dépense point .

Plus tu donnes , plus il te reste.

Et si tu vas puiser

A la fontaine véritable ,

Plus tu puises

Plus elle est généreuse .


                     Antoine de Saint-Exupéry







mardi 28 janvier 2014

Discrétion ...

   Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...





Timide

Elle avait choisi

Cet endroit ignoré du regard .

Avec patience ,

Contre vent et pluies violentes,

Elle avait tissé sa toile .

Un bijou

Dans un écrin de pacotille .

















lundi 27 janvier 2014

Mon petit coin de ciel ......


Communauté " Petit coin du ciel" de chez Mary reprise par Vivi  ( clic ) .


Après les pluies et les inondations

      ..  Un mirage de printemps

      ..  Le froid intense et l'ère glaciaire

           Le soleil est au rendez-vous , ce matin

           Pour le dernier lundi du mois de janvier

           Pour faire plaisir à Vivi !

           Le temps est apparemment doux

           Le ciel est bleu

           Les nuages s'étirent mollement

           Pas de vent , une petite rosée

           La primevère est là , fière au soleil

           Symbole de l'espoir de temps meilleurs ...

















J'espère qu'il fait beau , aussi , chez vous .

Je vous souhaite une belle semaine .





          



dimanche 26 janvier 2014

L' étang gelé ...



















 


                       L'étang gelé

L'étang gelé
Fige mes pensées
Sous les eaux glacées
Où dorment échevelées
Des branches enlacées

Le poème de l'instant
Glisse dans le silence
De la page blanche
Où même le temps
Est prisonnier de l'étang



                              Françoise Urban Menninger






samedi 25 janvier 2014

Photo de la semaine ....

         Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...




Pour la communauté d' Amartia ,  clic pour voir les autres participants .



 
 
 
 
 


Photo du jour

Ce matin , le soleil souriait

Ironiquement, me semblait-il !

Pas un brin de vent

Un silence glacial

L'atmosphère était gelée

Petit vagabond , me regardait tristement

Sa gamelle d'eau était emprisonnée dans les glaces!

Une bulle voulait s'échapper .....

Y parviendra-t-elle ?

Le soleil souriait ......








Le ruisseau s'était statufié

Sous l'œil ébahi de son ami ....










C'était ce matin ......


Bon week end ......


 

vendredi 24 janvier 2014

Les jonquilles ...

Par ci , par là,

Elles se dressent sur leurs frêles tiges

Illuminent l'ambiance bucolique

Comme des lampions, un jour de fête.













































LES JONQUILLES



J’errais solitaire nuage,

Qui vogue haut sur monts et vaux,

Quand d’un coup je vis une foule,

Un essaim de jonquilles d’or ;

Le long du lac et sous les arbres,

Voletant, dansant dans la brise.



Constantes comme les étoiles

Qui sur la Voie Lactée scintillent,

En ligne elles s’étendaient sans fin

Le long du rebord de la baie :

J’en vis dix-mille en un coup d’œil,

Qui dansaient agitant la tête.



Près d’elles les vagues dansaient,

Mais brillaient moins qu’elles n’étaient gaies ;

Ravi ne peut qu’être un poète

En si riante compagnie :

Je scrutai, scrutai, sans savoir

Quel trésor leur vue me confiait :



Car souvent lorsque je m’allonge

Que je sois rêveur ou pensif,

Elles brillent pour l’œil intérieur,

Félicité des solitaires,

Et de plaisir mon cœur s’emplit

Et danse parmi les jonquilles.


              William Wordsworth ( 1815 )


Traduit de l'anglais par Maxime Durisotti

lundi 20 janvier 2014

Mon petit coin de ciel ......


Communauté " Petit coin du ciel" de chez Mary reprise par Vivi .


Et ça continue ...

Pluie ... re-pluie ... et re-re-pluie ...

Les torrents grondent

Leur colère s'entend de loin ...

La terre ne peut plus rien avaler

La montagne vomit de puissants jets d'eau

Les pentes , jadis si bien arrimées,

Glissent ou dévalent en contrebas ...

Le ciel est triste et désolé  ...

Le soleil est impuissant!


















Devant cette colère des cieux

Il n'y a qu'une seule solution

Fuir ...










dimanche 19 janvier 2014

Cheminement ......






La goutte d'eau
 

Je suis née au cours d’un violent orage,
Tombée du ciel sans vraiment savoir
Pourquoi me laissait choir mon nuage,
Dans la tourmente et dans le noir.

Je ne suis qu’une goutte d’eau timide,
Expulsée des entrailles d’un nuage,
Je roule et glisse sur une feuille humide
Qui amortit doucement mon atterrissage.









Je me retrouve déposée sur une pierre lisse,
Solidement ancrée au bord d’un ruisseau,
D’où je vais plonger dans l’eau migratrice
Retrouver d’autres petites gouttes d’eau.

Mon odyssée vers l’inconnu commence.
Mes compagnes apeurées et craintives,
Me content ce qu’a déjà été leur existence
En voyageant tout le long de ces rives.








 Ce ne sont pas des gouttes d’eau ordinaires :
Il y a une larme de chagrin accompagnée
D’une larme d’émotion qui, pour lui plaire,
Lui fait escorte tout le long du trajet.

Il y a aussi une grosse goutte de sueur,
Qui roule sa fatigue, muette et solitaire,
N’évoquant jamais de quel dur labeur
Elle aurait pourtant le droit d’être fière.









Il y a encore la larme de désespoir,
Qui voudrait bien abréger son calvaire
Et se noyer anonymement un soir,
Pour enfin s’évader de cette triste terre.








Je les soutiens, les encourage de mon mieux :
« Lorsque nous arriverons dans le grand Océan,
Le soleil sous ses rayons majestueux
Dans les cieux nous fera évaporer gaiement,







Moi, je pourrai retrouver mon cher nuage rose,
Vous, larmes et gouttes de toutes origines,
Vous trouverez la Paix et bien d’autres choses,
Dont l’Espoir que je vous insuffle à travers ces rimes ».



                                                                                       Rolande  Fanès






 











 
 
 
 

samedi 18 janvier 2014

Photo de la semaine ......

   Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...





Pour la communauté d' Amartia ,  clic pour voir les autres participants .






Il faisait doux

Le soleil et la pluie se disputaient

Tout était silence dans le jardin

Elles étaient fières d'être les premières !

Une page du calendrier s'est détachée

S'est posée délicatement près d'elles

Janvier ? La vie sera courte ...

Tant pis, elles sont les premières !

















 


La primevère


Elle est la première
A percer l'hiver,
A remettre en vie
La terre engourdie.

Elle a réservé sa place,
Posé son petit coussin,
Elle attend, ferme et vivace,
Au premier rang du jardin.

Aucun gel ni vent du nord
Ne l’empêcheront d’éclore
Pour assister, dans sa parure,
Au grand gala de la nature.

Elle a ciselé ses pétales
Et les a teints de jaune pâle.
Elle a disposé ses fleurs
Côte à côte et cœur à cœur.

Sitôt qu’elle fleurit
Le printemps frémit.
Elle est la première,
C’est la primevère.



                                       Louise  Duty




mardi 14 janvier 2014

Champignon .....

Comme une ouate imbibée de lotion

Il est doux au regard

Son apparence est soyeuse

Ses couleurs sont pastelles .....












Ce sont des microorganismes de la vie quotidienne : leurs spores sont omniprésentes dans l'air que nous respirons. Si certaines peuvent être utiles à l'homme, d'autres peuvent s'avérer toxiques...... les moisissures .













Le plus souvent il s'agit de champignons de la classe des mycètes .

 Ce sont en général des organismes pluricellulaires.

 Les moisissures sont avant tout connues pour leur effet d’altération des aliments, par exemple du pain et des fruits. Dans la chaîne alimentaire, les moisissures sont des décomposeurs naturels. La prolifération des moisissures dépend des conditions suivantes :

 -la présence de spores de moisissures (qui sont toujours présentes à l’intérieur d'un bâtiment et à l’extérieur) ;

-une température appropriée, variant entre 2 et 40 °C (voire plus) ;

-une source d’alimentation, c’est-à-dire tout ce qui est organique : fruits et légumes, autres aliments, livres, tapis, vêtements, bois, plâtre enduit de colle organique, etc. ;

-une source d’humidité.

 La « toxicité » de certaines moisissures dépend de l'espèce, mais aussi du milieu dans lequel elles se développent, et de la façon dont ce milieu, transformé ou non, peut les éliminer ou réduire les toxines produites.




 Complément d'informations , ici .













lundi 13 janvier 2014

Mon petit coin de ciel ......






Communauté " Petit coin du ciel" de chez Mary reprise par Vivi .




Mais non ! Je n'ai pas transformé en N & B ! C'est naturel !!

Toute la nuit

Ce matin

Ce midi

Et sûrement toute la journée !

Pffffffff ..........

Pas de quoi faire des photos

Quoique !!!
















Bonne et belle semaine .............. en chantant , c'est mieux ...............