citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

samedi 10 novembre 2018

24 heures photo ....

Communauté gérée par Patricia , clic .




Joie de vivre


Le jour qui vient de s’éveiller

Ne cesse de s’émerveiller.

Et c’est toute la joie de vivre

Que le vent, de son crayon bleu,

Note sur le livre des cieux.

Maurice Carême





Déjà , complicité entre Nolwenn et son petit frère !


Je vous souhaite un beau week end.







samedi 3 novembre 2018

24 heures photo ....







Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .




Communauté gérée par Patricia , clic .




Perles de pluie

Perles de larmes

Perles de souvenirs

Perles de paix ....






Bon week end à chacun .




samedi 20 octobre 2018

lundi 15 octobre 2018

En forêt ...








Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic.





Vastes Forêts, Forêts magnifiques et fortes,
Quel infaillible instinct nous ramène toujours
Vers vos vieux troncs drapés de mousses de velours
Et vos étroits sentiers feutrés de feuilles mortes ?


clic sur les photos






Le murmure éternel de vos larges rameaux
Réveille encore en nous, comme une voix profonde,
L’émoi divin de l’homme aux premiers jours du monde,
Dans l’ivresse du ciel, de la terre, et des eaux.

...








...

Quand le vent frais de l’aube aux feuillages circule,
Vous frémissez aux cris de mille oiseaux joyeux ;
Et rien n’est plus superbe et plus religieux
Que votre grand silence, au fond du crépuscule…

...








...

Nobles Forêts, Forêts d’automne aux feuilles d’or,
Avec ce soleil rouge au fond des avenues,
Et ce grand air d’adieu qui flotte aux branches nues
Vers l’étang solitaire, où meurt le son du cor.

...









...


Hêtres, charmes, bouleaux, vieux troncs couverts d’écailles,
Piliers géants tordant des hydres à vos pieds,
Vous qui tentez la foudre avec vos fronts altiers,
Chênes de cinq cents ans tout labourés d’entailles,

Vivez toujours puissants et toujours rajeunis ;
Déployez vos rameaux, accroissez votre écorce
Et versez-nous la paix, la sagesse et la force,
Grands ancêtres par qui les hommes sont bénis.


Albert Samain, Symphonie héroïque ( octobre 1896 )






Belle semaine .



samedi 13 octobre 2018

24 heures photo ....


Communauté gérée par Patricia , clic .





Dans le brouillard
Dans un silence pesant
Patiemment
Perchés au plus haut
Ils guettent le soleil .





Je vous souhaite un bon week end .



samedi 6 octobre 2018

24 heures photo ....

Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic.


Communauté gérée par Patricia , clic .





Désolée de mettre 3 photos
Mais les châtaignes sont si belles
Et si bonnes !!
La cueillette fut un plaisir 
Malgré les piquants !!












Je vous souhaite un beau week end , peut être en faisant une rôtie de châtaignes dans la cheminée.





mercredi 3 octobre 2018

Les jardins de Marqueyssac ....


Les jardins de Marqueyssac se situent sur la commune de Vezac, dans le département français de la Dordogne, en région Nouvelle Aquitaine. 

Sur les vingt-deux hectares du domaine, dix-neuf forment un site classé pour son « intérêt pittoresque et historique » depuis l'arrêté ministériel du 16 décembre 1969. 
Marqueyssac offre autour d’un château du 18° siècle plus de six kilomètres de promenades ombragées, bordées de 150 000 buis centenaires taillés à la main, et agrémentées de belvédères , rocailles , cascades  et  théâtres de verdure.
À Marqueyssac, l' art topiaire met le buis en valeur avec fantaisie. Le tracé du jardin aux allées sinueuses est typique des aménagements réalisés en France sous Napoléon III .

Aménagé sur un éperon rocheux, le parc domine la vallée de ses hautes falaises. Du « Belvédère de la Dordogne », à 130 mètres au-dessus de la rivière, se déploie un remarquable panorama du Périgord.

Ce point de vue embrasse l’ensemble de la vallée, ses châteaux et ses plus beaux villages de France .

Les jardins suspendus de Marqueyssac (suspendus car dominant la vallée de la Dordogne) sont ouverts toute l'année à la visite.

En période estivale, juillet et août, des nocturnes sont organisées le jeudi. Ces soirées de visite libre appelées « Marqueyssac aux chandelles » montrent le jardin illuminé par des jeux de lumières et toutes les allées sont balisées par d'innombrables chandelles.

Prêts pour la visite ......



Bienvenue aux jardins ....


clic sur les photos









Le buis (Buxus sempervirens) est ici omniprésent. Leur nombre est estimé à 150 000 et qu’ils se trouvent taillés au cœur des volutes du bastion ou laissés volontairement à leur croissance libre (ils peuvent alors dépasser les 10 mètres de haut !), tous défient les saisons en gardant leur feuillage toute l’année. Dans leur grande majorité, les buis de Marqueyssac ont été plantés durant la seconde moitié du XIX e siècle par Julien de Cerval et sont entièrement taillés à la main deux fois par an. Adaptés au sol de ce promontoire rocheux, les buis de Marqueyssac sont particulièrement mis en valeur sur le Bastion en une multitude de petites collines qui répondent aux reliefs naturels de la vallée, mais aussi au travers du « Chaos », une vision contemporaine et artistiquement déstructurée de l’art topiaire.

































La Chapelle



















La gabare ( ou gabarre ) est un bateau à fond plat appelé « sole » qui lui permet, avec un faible tirant d'eau, de porter un maximum de charge. Assez souvent aussi, ces bateaux peuvent être gréés .

Plusieurs gabares ont été reconstituées assez récemment, à des fins touristiques ou dans un but de recherche archéologique expérimentale sur la Dordogne, la Charente et la Loire.
Deux types de navires sont désignés par ce mot : les gabares fluviales et les gabares maritimes.


















De par leur position dominante, les Jardins de Marqueyssac embrassent l’une des plus belles perspectives du Périgord. Le panorama est extraordinaire avec, sur les deux rives de la rivière Dordogne, quelques uns des plus beaux villages de France et des châteaux les plus emblématiques du Périgord : Domme, La Roque-Gageac, Castelnaud-la-Chapelle, Fayrac, Beynac…















Une promenade en sous-bois agréable qui serpente parmi les chênes, châtaigniers et autres arbres traditionnels des forêts périgourdines. Puis, on découvre des têtes qui pourraient faire penser à celles de Trolls qui affleurent dans une petite clairière. Au bout du chemin boisé, on découvre une jolie petite borie moussue.


















LE CHÂTEAU : • construit du XV° au  XVII° siècle • une toiture en lauze de 500 tonnes entièrement restaurée • le salon, la salle à manger et la chambre restitués à la mode de grande époque de Julien de Cerval.













Une petite pause dans le calme et la paix d' un panorama exceptionnel.






Un couple de paons se promène en toute liberté .




Un guide nous permet d'organiser la visite !!!