citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

jeudi 28 septembre 2017

Les nénuphars ....




La pépinière fut fondée en 1875 par Joseph Bory Latour-Marliac pour la propagation, la culture et la commercialisation de nénuphars rustiques. Avant de mettre en place sa pépinière, Latour-Marliac avait trouvé une manière d'hybrider les nénuphars par un procédé qui est resté mystérieux. Le besoin existait car, à cette époque, le seul nénuphar résistant d'Europe était un nénuphar blanc. En croisant cette variété blanche avec d'autres variétés sauvages dont l'origine était d'Amérique et d'ailleurs, Latour-Marliac fut tout de suite capable de construire une collection de nénuphars dont la palette allait d'un jaune délicat au fuchsia jusqu'au rouge intense.

En 1889, Latour-Marliac eut le sentiment que sa collection était assez importante pour être présentée à l'Exposition Universelle de Paris cette année-là ; aussi ses plantes d'un nouveau genre furent-elles dévoilées en même temps que la Tour Eiffel. Installés dans les jardins d'eau devant le Trocadéro, les nénuphars hybrides firent sensation et obtinrent le premier prix de leur catégorie. Plus important encore, ils attirèrent l'œil du peintre Claude Monet qui en fut émerveillé et tenu sous le charme. C'est cette expérience au Trocadéro qui l'inspira lorsqu'il construisit son jardin d'eau à Giverny.



Une fois que l'étang de Giverny fut terminé, Claude Monet commanda une grande quantité de nénuphars à Latour-Marliac ; les bons de commande figurent toujours dans les archives. Ce sont ces mêmes nénuphars qui devaient devenir le sujet de ses célèbres toiles, les Nymphéas, aujourd'hui exposés au Musée de l'Orangerie de Paris.  On peut  soutenir l'idée que Claude Monet peignit plus que de simples jolies fleurs - il réussit à saisir sur la toile une nouveauté botanique et ses peintures figurent parmi les premières mentions de nénuphars d'eau non-blancs poussant en Europe.

Un grand merci à Joseph Bory Latour-Marliac non seulement pour les magnifiques nénuphars dont nous pouvons jouir dans nos jardins, mais aussi pour le rôle d'inspirateur qu'il joua auprès de son ami Claude Monet. En définitive, ce furent bien les deux hommes, ensemble, qui firent de la France, sans aucun doute, le lieu de naissance des nymphaeas.













































Les nénuphars

L'étang dont le soleil chauffe la somnolence 
Est fleuri, ce matin, de beaux nénuphars blancs ; 
Les uns, sortis de l'eau, se dressent tout tremblants, 
Et dans l'air parfumé leur tige se balance.

D'autres n'ont encor pu fièrement émerger :
Mais leur fleur vient sourire à la surface lisse.
On les voit remuer doucement et nager :
L'eau frissonnante affleure aux bords de leur calice.

Edmond Rostand
















20 commentaires :

  1. des feuilles gigantesques pour ces jolies fleurs, et bien sur le petit détail ce sont les plumes qui s'y reposent .... comme d'habitude ces superbe....passe un beau jeudi

    RépondreSupprimer
  2. Une fleur énigmatique qui m'emmène, dès que je la voix, en Asie.

    RépondreSupprimer
  3. une fleur qui me plait, elle a vite fait de combler la surface d'un étang. bises. celine

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques fleurs qui rappellent l'orient.
    Bon jeudi, qui commence dans la grisaille ...
    Bisoux, chère andrée

    RépondreSupprimer
  5. Je ne savais rien de la naissance de ces nymphéas, par contre, j'ai vu les tableaux au Musée de l'Orangerie.
    C'est extraordinaire.
    Des nénuphars aux nymphéas, tu as raison, merci à Joseph Bory Latour-Marliac de les avoir fait connaître à Monet.
    Tu as choisi un beau poème, j'aime Rostand. :)
    Et tes photos sont superbes !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Un grand plaisir que ton article, j'aime tant les nénuphars !

    RépondreSupprimer
  7. Ce sont des merveilles de la nature, un grand merci à ce pépinièriste, peut-être que sans lui les merveilleux
    tableaux de Monet n'auraient pas existé.
    très belle journée, bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  8. Très intéressante histoire sur les nénuphars que je trouve ravissants
    Quand au poème de Rostand il égale la délicatesse de ces jolies fleurs!
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour les explications. Les nénuphars de tes photos sont beaux, avec de jolis tons de rose comme j'aime
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. une fleur qui est si jolie avec la part de mystère qu'elle dégage. Bisoussss

    RépondreSupprimer
  11. Belle fleur bien mise en valeur par tes photos
    Merci

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ces jolies photos! Des fleurs aux couleurs pleines de délicatesse.
    Bises Erato

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connaissais pas toutes ces informations. Deux personnages qui ont eu le mérite de nous les faire découvrir dans leur milieu naturel et aussi sur toile.
    Magnifiques photos !
    Bises et bonne fin de soirée Andrée !

    RépondreSupprimer
  14. une superbe fleur qui évoque l'orient, la zenitude et les mythologies, Râ parait il, naquit d'un lotus...

    RépondreSupprimer
  15. la personne qui a écrit le texte que j'ai mis hier est bien plus douée que moi.....passe un bien doux vendredi

    RépondreSupprimer
  16. Je rêve d'aller à Giverny pour visiter les jardins de Monet.
    Très bon week-end ensoleillé à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  17. il pleut à torrent ce matin , pas de quoi mettre un chat dehors, mais la balade d'aria est sacrée quelque soit le temps....bises. celine

    RépondreSupprimer
  18. Il y en avait encore dans le jardin de Vélines ce qui n'est pas le cas chez nous, la mare est sèche depuis 3 mois...

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......