citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

dimanche 28 juin 2015

Coccinelle ....

Coccinelle et la fleur Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .








Dans le langage courant, on appelle aussi la coccinelle « bête à bon Dieu », car elle est la meilleure amie des jardiniers (Les anciens prédisaient du beau temps lorsque la coccinelle s’envolait) et surtout, parce que, selon une légende remontant au Moyen Âge, elle porterait bonheur .

Ce surnom remonte au Xe siècle.    Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte. En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée. Mais une coccinelle se posa sur son cou.Le bourreau tenta de l’enlever, mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit. Le roi Robert II (972-1031) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l’homme. Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé.

Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu’il ne fallait pas écraser.


La couleur des élytres de ces insectes explique l'étymologie de leur nom qui vient du latin coccinus : « écarlate ». La famille des Coccinellidae a été établie par Pierre André Latreille (1762-1833), en 1807.










































 Coccinelles à l'état de nymphe .



La métamorphose des coccinelles comporte quatre stades : œuf, larve, nymphe et adulte.

En une vie, la coccinelle pondra environ mille œufs. Chaque adulte a une espérance de vie de deux à trois ans. Les coccinelles sont très utiles dans la lutte biologique contre les insectes considérés comme nuisibles, tels que les pucerons, et certaines cochenilles, qu'elles dévorent en grandes quantités.

Pendant la saison froide, les coccinelles se mettent en diapause, et trouvent refuge sous les pierres, sous l'écorce des arbres, dans les vieilles souches, dans la mousse, ou encore sous les feuilles de fleurs fanées comme les coquelicots ....



















Repas des coccinelles .














 La coccinelle

 
Elle me dit : « Quelque chose
Me tourmente. » Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J'aurais dû — mais, sage ou fou,
A seize ans, on est farouche, —
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l'insecte à son cou.

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche fraîche était là :
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s'envola.

« Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l'insecte du ciel bleu ;
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l'homme. »
 
 
Victor  Hugo  ( Les contemplations )
 
 
 
 
 
Beau  dimanche à tous .
 
 
 


 

22 commentaires :

  1. Merci pour ces belles photos, explications et jolis mots !
    Bon dimanche, à l'ombre ...
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ thidom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  2. je n'avais jamais fait attention qu'il puisse y avoir autant de différentes petites à bon dieu....merci pour cette belle page....douce journée

    RépondreSupprimer
  3. intéressante lecture
    bon dimanche et a bientôt
    lyly

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces moments privilégiés que tu nous offres en partage !!
    Les explications très interessantes et des photos trèsbelles !
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Les photos sont très belles et j'adore ce poème !
    Merci, erato, et merci pour toutes ces explications. Je ne connaissais pas la légende.

    Gros bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Des auxiliaires indispensables au jardin mais je trouve qu'on en voit de moins en moins hélas .
    Belle journée ensoleillée et bises.

    RépondreSupprimer
  7. Tout dans ton bel article dominical me ravit : tes photos explicatives, la poésie de Hugo et la comptine musicale.
    J'aime beaucoup les coccinelles.

    Je t'embrasse et te remercie,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour toutes ces infos intéressantes. Un beau reportage. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  9. Un mélange de coccinelles ordinaires et de coccinelles asiatiques. Toutes très belles mais les asiatiques sont gênantes car elles tuent nos coccinelles d'origine. Quoi qu'il en soit, ce sont des insectes que j'aime photographier tout en sachant que ce n'est pas toujours facile à les prendre à cause des reflets des rayons du soleil.
    Bises et bon dimanche Andrée !

    RépondreSupprimer
  10. et maintenant nous savons tout sur la coccinelle
    et ce poème que je ne connaissais pas est plein de fraîcheur et de joie de vivre

    RépondreSupprimer
  11. J'aime beaucoup ces petites bêtes on en voit de moins en moins dans nos villes, j'ai justement fait hier une petite création avec des coccinelles que je vais mettre sur mon blog dans quelques temps.
    Belle soirée dominicale à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  12. j'en ai dans mon potager et je les protège !

    RépondreSupprimer
  13. Les photos sont magnifiques, parfois il y en a une dans la maison ou sur le balcon, chut, ne dérangeons pas!
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. quand on n'a pas ce qu'on aime, il faut aimer ce qu'on a, dit aussi la sagesse populaire, une belle série de tous les pointillés

    RépondreSupprimer
  15. Et bien voilà, je viens enfin d'apprendre pourquoi les coccinelles sont des porte-bonheur. Merci Andrée.

    RépondreSupprimer
  16. Bon début de semaine.
    Bisoux, Andrée

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ thidom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  17. ma journée débute en voyant un beau porte-bonheur! superbes photos et explications. Bon lundi

    RépondreSupprimer
  18. Intéressant, je ne connaissais pas l'origine de cette expression...
    Pour raison d'écologie on peut acheter des larves de coccinelles...
    Mais celles qui sont vendues ne sont pas nos coccinelles d'ici mais d'ailleurs et qui colonisent tout et font en conséquences d'autres problèmes...
    Bonne journée
    Jean

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique reportage illustré, je continuerais à les regarder en pensant à toi !

    RépondreSupprimer
  20. Un ami jardinier m'a fait découvrir la semaine dernière des larves de coccinelles, je n'en avais jamais vues. Merci Andrée pour tes coms laissés chez moi. Bisous EVELYNE

    RépondreSupprimer
  21. Hélas, ici il y en a bien peu, il ne faut pas s'en étonner puisque le maïs traité s'étend au lieu de diminuer....
    Bonne journée Erato

    RépondreSupprimer
  22. j'adore tes photos
    et toutes les infos c'est super
    ton billet es tun vrai régal
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......