citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mercredi 30 avril 2014

Face ou profil ...!


Comme cela , je vous plais !






Et comme cela !





De profil ?







De dos ?






Bon, maintenant que vous m'avez bien vue ............ laissez moi butiner ou ....... attendre tranquillement !









Synema globosum est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Thomisidae.
Elle est appelée Thomise globuleuse, Thomise globuleux, Araignée-crabe ou Araignée Napoléon.


Elle est fréquente dans toute la région méditerranéenne.
On la trouve de préférence sur les fleurs, guettant sa proie.


Le mâle atteint 4 mm de longueur, la femelle 8 mm . Les insectes floricoles sont capturés par ses longues pattes antérieures.

La partie colorée de son abdomen peut avoir des variations de teintes tirant sur le orange, jaune, blanc.

Le motif noir caractéristique sur l'abdomen rappelle la silhouette d'un buste de Napoléon 1er et explique son nom vernaculaire d'« araignée Napoléon ».(cf la photo de dos )



Publié par Fabricius en 1775 .



mardi 29 avril 2014

Cactus ....

Pour la communauté " ombre et lumière " créée par Hauteclaire et gérée par Nathalie.








Une petite promenade dans l'Aude ....

A Limoux , au jardin aux plantes parfumées ...























Au Somail , sur les rives du Canal du Midi .













































Si le cactus a de belles épines , il a aussi de magnifiques fleurs.




* InstantS * d' Avril ....

Pour la communauté de Chat Bleu  ( clic ) , les mosaïques de chaque mois ,  qui nous propose une balade printanière en avril .




Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré, cours-y vite. Il va filer.


Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l'ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite,
dans l'ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite,
sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite,
sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite,
de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite,
saute par-dessus la haie, cours-y vite. Il a filé!

                                           Paul Fort










Un régal pour le regard

Les prés habillés de vert tendre

Sont tachetés de touches rouges

Instants éphémères et tellement délicieux.






lundi 28 avril 2014

Mon petit coin de ciel ....

    Une nouvelle page sur mon autre blog " instantané " , clic .






Communauté " petit coin de ciel " de chez Mary , reprise par Vivi , clic .


Un ciel bleu

De beaux nuages blancs

Un soleil ensommeillé , il éclaire quand il veut !

Pas de vent

Un temps doux

Un beau lundi ...














Et qui va les manger ces belles figues en haut de l'arbre ?!!!!!



Je vous souhaite une très belle semaine .

N'oubliez pas, jeudi c'est le 1° mai

Un petit brin de muguet , cela fait plaisir.




dimanche 27 avril 2014

Pouponnière de pavots ...









































Oh Maman que tu es belle  !







                       Les pavots


Clairsemés dans la moisson verte,
Les pavots la vont rougissant
Comme des piqûres ouvertes
Au cou d’un animal puissant.

Le vent qui roule son haleine
Sur le flot onduleux du blé
Fait haleter toute la plaine
Comme un bœuf au soc attelé.

Ô vaillante bête, ô nature,
Sous l’aiguillon qui te torture,
Voici que le printemps nouveau

Fait perler à ton flanc superbe,
Au travers de ta toison d’herbe,
Les gouttes de sang du pavot !

                    Armand Silvestre






Beau dimanche ensoleillé et fleuri.



Marie ( clic ) a eu la gentillesse de m'écrire quelques vers :



"Un rouge coquelicot
Dont les pétales de flammes
Deviennent de fragiles rêves,
Des lumières brûlantes
Sur des prairies d'opaline,
Là où fuse l'attente
Des embrasements
D'aube trop pâle
Dans le matin de trop d'espoirs
Au seuil de destins incertains..."

                                          Marie
 

 

samedi 26 avril 2014

Photo de la semaine ....

   Une nouvelle page sur mon autre blog " instantané " , clic .





Pour la communauté d' Amartia , clic pour voir les autres participants .





Araniella cucurbitina est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Araneidae. En français elle est nommée araignée courge ou épeire concombre.

Elle s'enivre du nectar et du parfum des fleurs du lilas.







On la trouve dans les régions tempérées dans les parcs et les jardins (en particulier sur les lilas et les rosiers), dans les buissons, à la lisière des forêts.






Son abdomen est vert pistache avec 4 points noirs sur les côtés, ce qui permet de la distinguer de ses cousines. Sa taille est d'environ 7 mm pour les femelles et 5 mm pour les mâles. Les adultes portent une tache rouge à l'extrémité inférieure de l'abdomen.

Le camouflage de l'araignée courge change avec la couleur de la végétation. À leur naissance, en automne, les jeunes sont de couleur rouge brique puis virent au brun sale pendant l'hiver. La coloration verte apparaît au printemps, à l'âge adulte.

Sa toile, géométrique mais de forme irrégulière, a une dizaine de centimètres de diamètre. Elle comporte entre 15 et 30 rayons. L'araignée se tient généralement au milieu dans l'attente d'une proie.

Le mâle ne s'approche de la femelle que pour l'accouplement. Il doit disparaître rapidement après la fécondation pour éviter d'être dévoré par sa partenaire dont les besoins alimentaires augmentent lors de la ponte. Lorsque la nourriture est abondante ce phénomène est plus rare.




Bon week -  end .







jeudi 24 avril 2014

Rosée parfumée ......


    Une nouvelle page sur mon autre blog " instantané " , clic .





J'émerge doucement de ces moments délicieux que j'ai vécu en famille auprès de ma petite fille dont c'était le baptême.
Je viens vous rendre visite .
Je vous souhaite une douce journée.

Ce matin
Sous les rayons du soleil
La rosée parfumée
Embaume le jardin.























 


Rosées

Je rêve, et la pâle rosée
Dans les plaines perle sans bruit,
Sur le duvet des fleurs posée
Par la main fraîche de la nuit.

D'où viennent ces tremblantes gouttes ?
Il ne pleut pas, le temps est clair ;
C'est qu'avant de se former, toutes,
Elles étaient déjà dans l'air.

D'où viennent mes pleurs ? Toute flamme,
Ce soir, est douce au fond des cieux ;
C'est que je les avais dans l'âme
Avant de les sentir aux yeux.

On a dans l'âme une tendresse
Où tremblent toutes les douleurs,
Et c'est parfois une caresse
Qui trouble, et fait germer les pleurs



                            Sully  Prudhomme



dimanche 20 avril 2014

Bon dimanche ....







Une nouvelle page sur mon autre blog " instantané " , clic .





Je vous souhaite un dimanche ensoleillé

                                                         lumineux

                                                                            coloré .































                                                               Une création de MC , clic .










samedi 19 avril 2014

Photo de la semaine ....

Pour la communauté d' Amartia , clic pour voir les autres participants .







En Avril , ne te découvre pas d'un fil .....



Faisons comme le paulownia, gardons notre étole de fourrure !












Bonnes fêtes de Pâques .