citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

vendredi 5 avril 2019

L ' Iris .... Son Histoire ....

Quelle est la fleur emblématique de la royauté française? Le lis? Erreur. C'est l'iris qui a connu cet honneur. Le lis n'est qu'un usurpateur. La légende attribue ce choix à Clovis. Pourchassé dans des marécages par les Wisigoths, ce dernier se serait caché derrière des touffes d'iris. Victorieux et reconnaissant, il aurait troqué les crapauds qui décoraient ses armoiries contre les iris des marais. Mais ce n'est que vers 1150 que les rois de France, pourtant d'esprit peu bucolique, en ornèrent officiellement leur blason. On n'en saura jamais vraiment la raison. Nos aïeux, pas très pointilleux sur les noms de fleurs (le naturaliste suédois Linné n'avait pas encore pointé le bout de son nez), appelaient «lis» toutes les plantes herbacées à grandes fleurs. De là, sans doute, la confusion entre ces deux plantes.


 clic sur les photos




Regardez les pétales d'un iris des jardins à la lumière frisante. Leur texture est changeante, scintillante, «irisée». C'est pourquoi les Grecs, qui croyaient que l'arc-en-ciel était l'écharpe de la déesse Iris, messagère entre les dieux et les hommes, ont donné à cette fleur le nom de la divinité. Autre analogie avec l'arc-en-ciel, l'iris a désigné assez tôt la membrane colorée et brillante de l'oeil, et l'irisation, la faculté de disperser la lumière en rayons colorés. De là, peut-être, le diaphragme à iris qu'utilisent les photographes pour moduler l'ouverture de leur objectif. 









Depuis des millénaires, on rencontre l'iris autour du bassin méditerranéen, terre de ses origines. Stylisé sur de nombreux bas-reliefs dans l'Egypte ancienne. Gravé sur des bijoux et des objets de culte consacrés à Vénus, chez les Grecs et les Romains. Symbole de la pureté et de l'innocence de la Vierge Marie (en compagnie du lis, autre cause de confusion), chez les chrétiens. Au XVe siècle, les primitifs flamands, Hubert et Jan Van Eyck, Van der Weyden, Hugo Van der Goes... associent l'iris et le lis dans des bouquets stylisés et symboliques. Mais il faudra attendre les impressionnistes, notamment Monet, et Van Gogh pour voir la fleur bleu-mauve exploser sur les toiles. Le grand nombre de peintures et de gravures japonaises représentant l'iris témoigne aussi de son importance dans la culture nipponne: fête de l'Iris, nombreux parcs, poèmes et pièces de théâtre lui sont consacrés.







 Les rhizomes dégagent un principe odorant essentiel, connu depuis l'Antiquité, pour la parfumerie. 
Autrefois, certains rhizomes étaient utilisés pour blanchir et parfumer les lessives. 
On se sert encore de l'iris jaune des marais dans la teinture des tissus. 
En Italie, l'iris de Florence (emblème de la ville), cultivé industriellement depuis le XIIIe siècle, entre dans la fabrication des cosmétiques. 
Fleur de la beauté, mais aussi de la santé, aux yeux de nos ancêtres, l'iris faisait figure de panacée, guérissant à peu près tout, même la rage! 
Déjà, on donnait aux bébés un morceau de rhizome à mâchouiller pour qu'ils fassent leurs dents. 


L'Express Styles
Sonia Laroze 1998










17 commentaires :

  1. Merci pour ce super reportage sur cette belle fleur.
    Toujours en pause commentaires sur les blogs.
    J'en laisse malgré tout, de temps en temps, en C/C, après avoir lu l'article, bien sûr !
    Mais l'ordi n'est allumé que le matin, jusqu'aux environs de 10 heures et je ne le rallume que le soir pour voir seulement si j'ai de nouveaux mails.
    Bonne fin de semaine et peut-être à lundi, si je suis un peu mieux car les anxiolytiques commencent à faire de l'effet et mon dos se repose, quasiment sans ordi.
    Mais je recommencerais avec modération, hein !
    Bisoux, ma andrée ♥

    RépondreSupprimer
  2. voilà un bel Iris et sans neige, pour hier hier les fleurs pliaient sous la neige,mais si le soleil revient, elles aussi reprendront leur forme enfin je l'espère......passe une bien agréable journée

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette page qui honore une très belle fleur. Les photos sont superbes et j'ai appris plein de choses la concernant.
    très belle journée, bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  4. J'aime cette fleur qui m'a toujours accompagnée! Ma mère s'appelant Iris, elle en plantait de grandes brassées dans tous les bouts de terre qu'elle a cultivés et son parfum m'est très familier! Je les aime au jardin - bien sûr - mais rien ne m'émeut plus qu'un iris sauvage! Merci pour ce rappel des origines!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour toutes ces explications intéressantes pour une belle fleur. Dans mon jardin elles sont mauves et dans le marais tout proche, jaunes.
    J'espère qu'elles vont réseister au déluge intermittent...

    RépondreSupprimer
  6. Ah, j'oubliais, impardonable que je suis... Très joyeux anniversaire, chère Andrée !

    RépondreSupprimer
  7. merci à toi, j'avoue que j'en étais restée au lys. ma maman a des iris de la même couleur que les tiens, ils sont superbes. tu as encoer un peu de temps pour mon défi pour la nuit. bises.celine

    RépondreSupprimer
  8. Une très jolie fleur ! Merci pour toutes ces explications intéressantes!
    Belle journée d'anniversaire si j'en crois Emma! Bises Andrée!

    RépondreSupprimer
  9. Voilà donc le lys déchu! L'iris est une fleur magnifique elle le mérite amplement ce bel article. Bisous

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ces fleurs, elles sont majestueuses.
    Bonne fin de semaine à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  11. J'ai découvert grâce à toi les vertus de l'iris pour les bébés... merci, erato.
    Bisous tout plein pour un bel anniversaire.
    Passe une douce soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Clovis ne devait pas être très grand pour se cacher derrière des iris.

    RépondreSupprimer
  13. J'aime beaucoup cette fleur, elle me parle, entre autre des bordures des allées du jardin de ma grand-mère :-)

    RépondreSupprimer
  14. une fleur somptueuse et sophistiquée, et merci pour toutes ces infos

    RépondreSupprimer
  15. Très jolie fleur ! Nous en avons quelques-unes dans les parterres du gîte.
    Bises amicales et à + Andrée !

    RépondreSupprimer
  16. Merci beaucoup pour ces explications, j'ai appris plein de choses très intéressantes. Et merci pour ces belles photos
    Je vois que c'était ton anniversaire, alors bon anniversaire avec un peu de retard !
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  17. J'en apprends un peu plus sur cette fleur que j'affectionne pour son parfum subtil.

    Philippe.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......