citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

dimanche 17 août 2014

Abrivado ....

 Une nouvelle parution sur mon autre blog , " instantané " , clic .


L ' abrivado est un mot provençal signifiant « élan, hâte », qui désignait jadis la conduite des taureaux depuis les pâturages jusqu'aux arènes sous la surveillance de gardians. La bandido (du provençal bandir ou fòrabandir, « expulser » les taureaux), désignait le retour des taureaux des arènes aux pâturages.

De nos jours, chacun de ces termes désigne une tradition taurine provençale et languedocienne .

À l’origine , l’abrivado consistait à conduire les taureaux des pâturages aux arènes où les bêtes devaient participer à des courses .

Afin de faire ce trajet sans incident, les bioù ou buòus (« taureaux » en provençal) étaient encadrés par une dizaine de cavaliers disposés selon une formation en V.

Lors des traversées de villages, il arrivait souvent que les jeunes villageois tentent de faire échapper les bêtes, afin de s’en amuser. Afin de limiter les risques de voir leurs taureaux leur échapper, les gardians leur faisaient donc traverser le village au galop, à la vitesse la plus élevée possible.




De nos jours les abrivado sont organisées spécialement lors des fêtes locales de nombreux villages et villes . Les rues sont barrées par des barrières afin d’empêcher les taureaux de s’échapper.

Les gardians empêchent les atrapaïre (« attrapeurs » en provençal, figurant les jeunes villageois d'antan) de faire échapper le taureau ; les atrapaïre rivalisent d’adresse et de témérité. Il est même organisé des concours d’abrivado, plusieurs éleveurs y participant et étant jugés sur le nombre de taureaux qu’ils ramènent au bercail.




Déjà l'affiche ouvre la porte à l'excitation .



Les gardians se rassemblent .





L'attente est insoutenable !

" Dis Maman , quand est-ce qu'ils arrivent " entend-on un peu partout !

Les adultes ne disent rien , mais leurs mains croisées derrière le dos sont crispées.

LES VOILA !





Ils avancent au galop .








Les chevaux entourent les taureaux pour qu'ils ne s'échappent pas .







Ils font un tour dans l'arène, toujours en formation .










Face au soleil , dans un nuage de poussière , les dés sont jetés . Les enfants essaient de sortir les taureaux de l'encadrement des chevaux .








Cet abrivado étant destiné aux jeunes enfants , les taureaux sont eux aussi très jeunes !

Ce n'est pas pareil avec les adultes. 

Mais c'est la fête de tout le monde . Et quelle fête!


Les gardians s'en retournent ... vainqueurs  ou  vaincus !!






Je vous souhaite un beau dimanche .




16 commentaires :

  1. Quel beau reportage, progressif, vivant. Nous sommes tenus en haleine !
    J'aime les mots en provençal. Les voir écrits me donne l'impression d'être sur place et d'entendre le bel accent si typique.
    Passe un bon dimanche Erato.
    eMmA

    RépondreSupprimer
  2. Reportage très intéressant, mais j'avoue ne pas être très fan de ce genre de manifestation..
    Passe une très bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. C'était sur la plage et les grands espaces des marais des Saintes Maries de la mer, un grand bain de nature et d'émotion...
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Merci de nous faire connaître cette tradition

    RépondreSupprimer
  5. J'aimerais bien assister à un tel spectacle
    Merci pour tes explications
    Bises andrée

    RépondreSupprimer
  6. Superbe !!!
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bisoux Andrée

    thhidom

    RépondreSupprimer
  7. Un très beau billet, la musique j'adore. J'en apprends car je ne connais pas ce monde provençal. Je te remercie aussi de ton abonnement à mon nouveau blog. Gros bisous Andrée, c'est un plaisir de te retrouver. EVELYNE

    RépondreSupprimer
  8. une belle tradition dans la mesure où l'on ne fait pas souffrir le taureau

    RépondreSupprimer
  9. belle manifestation pleine de testostérone, je plains les bêtes

    RépondreSupprimer
  10. ce doit être impressionnant à voir !
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas ces jeux qui doivent être très excitants pour les jeunes. Pour moi, quand je faisait de l équitation, il; était déjà difficile de tenir sur le dos du cheval, alors je peux m imaginer les difficultés rencontrées par les cavaliers pour encadrer les taureaux.
    Bonne soirée Andrée
    Latil

    RépondreSupprimer
  12. Danger, surtout pour les taureaux. Tu le sais, ce sujet : je ne le supporte pas. On ne fait pas joujou avec la vie des autres.

    RépondreSupprimer
  13. Une manifestation sans doute très colorée et excitante mais je ne sais pas si cela me plairait beaucoup.

    RépondreSupprimer
  14. Ces chevaux groupés, pressés les uns contre les autres, j'adore !!!

    RépondreSupprimer
  15. Une découverte régionale....
    J'aime très particulièrement ton image d'accueil !
    Merci!
    Bonne journée Erato !

    RépondreSupprimer
  16. Quel beau reportage, je ne savais pas tout ça
    c'est passionnant et tes photos , comme je les aime ! !
    merci de tout coeur
    quelle belle photo, tu nous offres en accueil ,
    je voulais déjà te le dire et je n'ai pas fait
    belle fin de journée
    bisous

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......