citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mardi 9 août 2016

Souffrance ....

Une concrétion
 
Dans une grotte inexplorée ?
 
Une main artiste ?
 
Elle se nomme " la gommose " !
 
 
 
 
 
 
 
La gommose se manifeste par la présence d'écoulement, sur l'écorce du tronc ou des branches charpentières, d'un exsudat épais, couleur d'ambre, qu'on appelle gomme.

Cette sécrétion peut être une simple réaction de défense naturelle localisée ou être l'expression d'une attaque de microorganismes, celle-ci plus inquiétante pour la santé de l'arbre.

Ce sont avant tout les arbres fruitiers qui sont victimes de ce phénomène.








Les arbres du genre Prunus, cerisiers, pêchers, abricotiers, amandiers et pruniers, sécrètent naturellement une substance glucidique épaisse par des cellules spécialisées.


C'est cette gomme, différente de la sève, qui s'accumule sur ou sous l'écorce des branches au niveau d'une fissure par blessures d'origines diverses.


C'est là un moyen de défense de l'arbre car la gomme englue les agresseurs, ainsi empêchés de pénétrer les tissus profonds.


Toutefois si ce mécanisme de défense peut paraître peu dangereux pour le sujet, il importe toujours de suspecter l'action d'un agent pathogène opportuniste.






Il suffit en effet d'observer un éventuel signe d'affaiblissement de l'arbre, un jaunissement des feuilles, un flétrissement des extrémités des rameaux, une mise à fleurs et à fruits imparfaite, phénomènes associés aux écoulements de gomme, et la présence d'un microorganisme responsable est ainsi confirmée.











Les blessures peuvent être d'origine naturelle  ( vent violent, gel , grêle ....) ou provoquées par des tailles inadaptées avec un matériel souillé .











En règle générale les arbres à noyaux ne se taillent pas ou très peu. Si la taille est vraiment nécessaire, il est conseillé de l'exécuter en automne, avec des outils de taille désinfectés, et en remplissant immédiatement les plaies créées par du mastic  qui empêchera l'installation du champignon.

En cas de cassure de branches, il convient de retailler proprement la branche, de désinfecter, et de mastiquer la plaie.

Inutile de tenter un curage de ces chancres gommeux, vous ne réussirez pas à faire mieux que l'arbre. En revanche, il faut identifier la cause de cette gommose pour pouvoir la combattre si elle est d'origine parasitaire (la gomme est alors souvent un peu trouble).



Il ne faut jamais retirer la gomme, même si elle est fraîche ou qu'elle a tendance à s'écouler à cause du temps pluvieux. Au contraire, aidez-la à sécher. Elle se résorbera d'elle-même une fois l'infection combattue.








 "Saviez-vous que les arbres parlent? Ils le font pourtant! Ils se parlent entre eux et ils vous parleront si vous écoutez."
 
                                                 Julos Beaucarne
 
 
 

18 commentaires :

  1. Effectivement j'ai remarqué ce phénomène sur mon pommier, il est vrai qu'il n'est pas en bon état. Merci pour ces précieux renseignements. bises EVELYNE

    RépondreSupprimer
  2. Mon vieux, très vieux cerisier en est atteint et ce n'est pas bon signe.
    Bises Erato

    RépondreSupprimer
  3. Le arbres parlent et...pleurent comme tes photos le montrent! Bonne journée Erato

    RépondreSupprimer
  4. Celui parle de son sang.... belle journée à toi Erato

    RépondreSupprimer
  5. Je m'entretiens tous les jours avec le frêne du jardin. Il semble apprécier nos conversations...

    RépondreSupprimer
  6. Un article très intéressant, et bien documenté. Merci. Bisess

    RépondreSupprimer
  7. Les arbres parlent : sachonsles écouter

    RépondreSupprimer
  8. un très bel article, tu as le chic pour trouver des sujets intéressants, et tes photos sont superbes!
    merci pour ce partage de tes connaissances
    bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  9. Vraiment un très belle article agrémenté de magnifiques photos, et je suis sûre aussi que les arbres se parlent entre eux.
    Rien à voir avec les arbres,tu vas rire mais j'ai une très vieille orchidée elle n'a pas loin de 15 ans, je lui parle pour la remercier car malgré sa vieillesse elle fleurit encore régulièrement.
    Belle soirée à toi ! Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Je connaissais le phénomène mais pas le mot.
    Oui les arbres communiquent entre eux, et oui aussi ils émettent des sons en + des ondes.

    RépondreSupprimer
  11. Les arbres sont des êtres sensibles. Ils parlent tout doucement, en silence, lentement. Faut savoir prendre le temps de les écouter.

    RépondreSupprimer
  12. Coucou
    Que c'est interessant , je ne connaissais pas cette maladie de l'arbre
    Bonne soirée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Je suis toujours à l'écoute de tous mes arbres et ceux de mon verger me le rendent bien, avec leurs beaux fruits, au fil des saisons ...
    D'autres m'aident à me ressourcer et certains me donnent leur sève pour faire de bonnes cures de détox !
    En un mot : j'aime les arbres.
    Bon mercredi, avec un temps gris de gris !
    Bisoux, chère andrée
    thidom

    RépondreSupprimer
  14. Comme les humains les arbres sont sensibles aux agressions, tu as raison il faut savoir les déceler même si on n'y peut pas grand chose, et tenter de comprendre ce qui ne va pas...
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  15. original ton article ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cette découverte, erato, je ne savais pas...

    Superbes photos !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai déjà constaté ces sécrétions sur nos arbres fruitiers, les ayant déjà prises en photos. Toutefois, je ne savais pas la cause de toutes ces coulures. Je vais en parler à Daniel. C'est lui qui s'en occupe.
    Bisous du jour Andrée !

    RépondreSupprimer
  18. Je n'ai pas d'arbres mais beaucoup de plantes . J'ai déjà remarqué ces phénomènes lors de mes balades. Merci pour ce partage
    Bonne soirée
    Bisous Ely

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......