citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

dimanche 2 février 2014

La pomme de pin ...

       Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...




La journée était ensoleillée

L'atmosphère glaciale

Un feu de cheminée était le bienvenu !

J'ai pris mon panier

Mes pas m'ont conduit

A la forêt toute proche

Pour ramasser des pommes de pin .









En botanique, le cône (du latin conus ou du grec konos, pomme de pin) est l'organe reproducteur des Conifères .

En Suisse romande, on le désigne par le terme pive et dans les Landes de Gascogne, par celui de pigne (de l'occitan pinha, désigne plus précisément la pomme de pin). Au Québec, on l'appelle aussi cocotte. En botanique, il est aussi connu sous le nom de strobile.








Ce n'est pas une inflorescence à proprement parler, car les conifères ( Gymnospermes ) n'ont pas de fleur. Ils sont constitués d'écailles qui se recouvrent les unes sur les autres en partant de la base du cône sur un axe central. Chaque base des écailles contient les organes reproducteurs de la plante. Les cônes mâles sont beaucoup plus petits et éphémères que les cônes femelles. Le cône femelle est plus gros, c'est ce dernier que l'on peut voir dans l'arbre durant toute l'année et que l'on ramasse souvent au sol. Il est plus solide que le cône mâle car il assure la croissance de la future graine du conifère.










Ils contiennent les sporanges où se déroulent la méïose et la production de spores. Les cônes mâle produisent des spermatozoïdes tandis que les cônes femelle produisent des oosphères. On dit que les conifères sont hétérosporés.

Mais chaque arbre présente habituellement les deux types de cônes. Les cônes mâles produisent des petits spores qui deviendront des gamétophytes mâles. Les cônes femelles sont plus gros et plus complexes que les cônes mâles et renferment les ovules.








Pour la plupart des arbres, les cônes mâles et femelles poussent sur des branches différentes. Les cônes mâles poussent sur les branches inférieures de l'arbre tandis que les cônes femelles se situent sur les branches supérieures . Cette disposition permet de croiser les fécondations. En effet, comme le pollen a peu de chance de monter vers les cônes femelles, la fécondation se fait normalement par un autre arbre.







Après la fécondation, les cônes femelles restent sur l'arbre au moins trois ans, temps qu'il faut pour que la graine se développe. Les gros cônes femelles ne sont plus alimentés par la plante mère et la sécheresse du cône provoque l'ouverture des écailles. Les écailles s'écartent du rachis central du cône libérant les graines qui sont le plus souvent ailées. Cette aile leur permet de parcourir de longues distances grâce au vent. On parle d'anémophilie . Cela permet à l'espèce de conquérir de nouveaux espaces.







Et voilà, mon panier est rempli

Je vais pouvoir allumer ma cheminée !



















Je vous souhaite un bon dimanche .



36 commentaires :

  1. un bel article qui craque bien..
    telos

    RépondreSupprimer
  2. je ne regarderai plus jamais les pommes de pins de la même façon.....et par chez nous il y en a pas mal....passe une excellente journée

    RépondreSupprimer
  3. J'adore les pignes de pins, mon papa allumait le feu de cheminée avec et encore mieux quand dans mon enfance car on en trouvait beaucoup, il le faisait avec des "jémelles" c'était les lamelles de bois de pin enduites de résine prises dans la saignée de l'arbre qui dispensait sa résine dans un petit pot et qui étaient épatantes pour ce faire, en plus ça embaumait, une coutume très landaise !
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Andrée
    Merci pour toutes ces explications j'aime ramasser ces pommes de pins et avec les petits on les peints !!
    Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Que de noms pour une même chose !
    Je ne savais pas qu'il y avait des mâles et des femelles parmi les cônes;
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Andrée
    J'adore l'odeur du feu avec des pommes de pin !
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bisoux crêpeux !
    thidom

    RépondreSupprimer
  7. Un feu bien venu, même ici en Grèce, où la température est redescendue !

    RépondreSupprimer
  8. Magnifiques images !
    Merci erato... j'adorerais avoir une cheminée et y faire du feu.
    Mais je trouve aussi tes pommes de pin très belles au naturel. :)

    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  9. Un article très complet , merci pour ce partage .
    Avoir une cheminée c'est un pur bonheur , laisser vagabonder ses pensées en regardant les flammes danser , waooou , j'ai connu chez mes parents , c'est loin déja , mais très présent pourtant .
    Très beaux clichés , je sens l'odeur des pins .
    Bon dimanche Andrée
    Bizz ensoleillées

    RépondreSupprimer
  10. et un bon feu qui doit sentir le pin une belle leçon sur la pomme de pin

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour toutes ces explications , comme d'habitude j'ai appris des tas de choses.
    Je n'ai pas de cheminée , hélas !
    Beau dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
  12. Cela fait fait respirer
    Le parfum des pins,
    L'iode de l'Océan....
    La marche dans le sable....


    Tu fais voyager
    En restant au chaud,
    Devant de belles flammes!
    Qu'elles réchauffent ta journée!
    Bon dimanche Erato!

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour ces explications. Mais ça ne m'étonne pas que les cônes femelles soient en haut, les mâles sont trop flemmards hihi! Jolies photos d'une netteté hallucinante.

    RépondreSupprimer
  14. Des photos extraordinaires!
    Une envie de prendre aussi mon panier pour aller chercher des pommes de pin...
    Un peu tard pour ce soir, la nuit est déjà tombée

    RépondreSupprimer
  15. De jolies photos aux couleurs qui réchauffent.

    RépondreSupprimer
  16. merci pour les explications, j'ai appris plein de choses sur la pomme de pin
    ça fait aussi de magnifiques flambées !
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  17. J'ignorais totalement ces infos sur les conifères!
    Merci Andrée.
    Je te souhaite une belle semaine,
    Amitiés,
    Ramon

    RépondreSupprimer
  18. Il y a une vingtaine d'années, je suis allé chercher un petit pin dans un terrain vague et je l'ai planté près de chez moi. Il a grossi et me procure chaque année des paniers de pommes qui servent à relancer un feu un peu paresseux. Quant aux aiguilles, elles freinent la poussée de l'herbe.

    RépondreSupprimer
  19. Quand je suis dans le Valais, je ramasse aussi des pommes de pin pour que mes amis puissent mieux tondre le gazon, et également pour allumer le feu. Dans le village il y a aussi des grands pins qui laissent choir leur fruits, mais là le courage me manque. J avais deux pins dans mon jardin, mais je les avais planté juste sur le tuyau en plastique de la fausse septique et ils auraient pu l endommager, alors la mort dans l âme j ai du les abattre. J ai replanté un peu plus loin un mirabellier.
    Amicalement Latil

    RépondreSupprimer
  20. j'ai beaucoup aimé tes pommes de pin
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Andrée,

    C'est vrai qu'on dit ici,cocottes. Ton articles est très intéressant,il y a beaucoup de choses que je ne savais pas.

    Tu te sers de cocottes pour allumer le feu ? Àa je ne savais pas...il faut qu,elle soit sèches et ça ne fait pas de boucane (fumée)?

    Tu peux suivre les cigales...ton coin est un paradis...

    amicalement.

    RépondreSupprimer
  22. Un article qui fleure bon la résine tout en crépitement.

    Bise.

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  23. un bon café ou un thé devant le feu de cheminée, ce doit être super.....passe une excellente journée

    RépondreSupprimer
  24. en effet les termes changent suivant les régions ou pays. joli feu de cheminée, il doit faire bon de le contempler. ici on utilise aussi les pignes pour allumer les barbecues. bises. celine

    RépondreSupprimer
  25. Quand je les vois si jolies dans le panier, je regrette de les voir bruler lol mais ça réchauffe tu as raison le feu est joli aussi

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour, Andrée
    Je te souhaite un bon début de semaine.
    Bisoux
    thidom

    RépondreSupprimer
  27. Moi qui n'en n'ait plus... tu m'en envoies ?

    RépondreSupprimer
  28. Daniel en met dans la chaudière à bois. Je pense que cela doit sentir bon dans un feu de cheminée.

    Gros bisous du jour Andrée!

    RépondreSupprimer
  29. Un billet fort intéressant !!!
    Je sais ce n'est pas facile de photographier des flammes qui bougent sans arrêt mais un bon feu ça réchauffe !!!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  30. quelle belles photos en camaieu, et des flammes splendides, et des renseignements bien intéressants, que demander de plus ?

    RépondreSupprimer
  31. Mâle et femelle, ça je ne savais pas. Merci pour la culture générale.

    RépondreSupprimer
  32. un très bel article et un feu du tonnerre, qui doit sentir très bon avec les pives....En déco sous l'arbre de Noël c'est joli aussi peinte (fermées) avec du doré ou argenté ou blanc...quand elle s'ouvrent avec le chaud le contraste est beau. Ou dans une coupe de fruits de saison mais au naturel...Bises

    RépondreSupprimer
  33. Oh le beau feu qui réchauffe. J'en ai besoin moi qui lis cet article aujourd'hui. dehors il fait bien gris. bisous EVELYNE

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour Andrée,

    J,aime beaucoup ton article, il est très intéressant, j'ai appris beaucoup de choses.

    Tu te sers des pommes de pin pour allumer ton feu de foyer, je ne savais pas qu'on pouvait le faire..ça doit sentir bon?

    Tes photos sont belles aussi.

    Bonne journée et pour l'histoire, c'est vrai qu'elle est bonne, j'ai ri aussi.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  35. Alors là j'ai appris quelque chose. Jamais je n'avais pensé qu'il puisse en avoir des mâles et des femelles.
    Merci pour l'info.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......