citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

samedi 1 février 2014

Entrée libre ......

   Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...





Pour la communauté de Patricia , le premier de chaque mois .



 
 
 
 
 


Le grésil ......



Il y a quelques jours

Un matin , très tôt,

Une forte gelée avait emprisonné

La nature endormie et léthargique .

Cette gelée était particulière ,

Elle était parsemée , joliment ,

De petites boules blanches ,

C'est du moins , ce que je croyais

En regardant de loin !












Le grésil est une précipitation formée de pluie totalement gelée après être passée dans une couche épaisse d'air sous 0°C. Les grains de glace ne dépassent pas 5 mm de diamètre, sont généralement sphériques, et rebondissent . Techniquement parlant, le grésil est formé de granules de glace .









En général, le grésil se forme avec un système météorologique synoptique (une dépression) où de l'air doux surmonte une épaisse couche froide près du sol. La neige qui tombe dans la masse d'air au-dessus du point de congélation va fondre. Cependant, en repassant dans la couche froide, les gouttes regèlent en granules . On obtient alors des granules translucides qui rebondissent sur toute surface où ils tombent.

Le grésil est généralement une période transitoire entre la neige et la pluie verglaçante. Il indique une situation dangereuse en altitude puisque qu'on y retrouve des gouttes de pluie surfondue qui peuvent geler au contact d'un aéronef et causer du givre . Au sol, ce type de grésil est en général peu dangereux bien que glissant. Cependant, comme il est très dense, il est très difficile de l'enlever à la pelle, surtout si les accumulations sont importantes au sol.










Il existe une seconde catégorie de grésil, il s'agit de gouttelettes de pluie surfondue dans un nuage convectif comme un cumulus bourgeonnant. Ces gouttes condensent éventuellement lorsque la température dans le nuage est trop basse ou lorsqu'elles rencontrent un noyau de congélation comme un flocon de neige . Cependant, le trajet dans le nuage n'est pas assez long pour qu'elles atteignent un diamètre important par accrétion. Si le niveau de congélation est élevé, elles fondront avant de retomber au sol. Ce niveau doit donc être assez près du sol, sans l'atteindre, pour que de petits granules de glace subsistent à la chute et tombent en averses. Il s'agit donc d'un type de précipitations qui se voit surtout au printemps et à l'automne.










Au sol, l'occurrence de ce phénomène météorologique particulier est attestée anciennement par le mot lui-même entré au dictionnaire de l'Académie depuis 1694, et sans modification importante depuis, vraisemblablement à cause de son image sonore descriptive immédiatement reconnaissable, croisée à l'aspect visuel.

Le grésil grésille, et son grésillement qui se rapproche d'un crépitement ou d'un bruit de friture, le différencie des autres bruits ( neige , grêle ...).
















Un petit croquis ...



       Neige        Grésil       Pluie verglaçante       Pluie
File:Type de precipitation dans un blocage air froid.svg


Rouge : couches chaudes

Bleu : couches froides





Je vous souhaite un beau mois de février .

N' oubliez pas de faire sauter les crêpes le 2 !











 

 




26 commentaires :

  1. merci pour tes explications.telos

    RépondreSupprimer
  2. Une très belle idée d'article
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  3. Tu te lances dans la météorologie ???
    Jespère que ta journée sera clémente.

    RépondreSupprimer
  4. tu es géniale, de ces petits désagréments de temps, tu en fais de magnifiques photos, bravo et passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour toutes ces explications très claires

    RépondreSupprimer
  6. Je ne trouvais pas particulièrement poétique le grésil puis que je suis dans un région où il en tombe quatre "boulettes" tous les 20 ans. J'espère que le prochain sera bientôt pour que je puisse l'observer (il est joliment hérissé) et au moins ton article est très documenté, il permet bien de comprendre le phénomène: bravo!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Andrée
    Merci pour toutes ces précisions !
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux
    thidom

    RépondreSupprimer
  8. tu nous apprends plein de choses bien intéressantes

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour
    >Ici aujourd'hui c'est la pluie et elle va tenir toute la journée... en fait il faudrait un peu de neige pour la nature...
    Bon week-end
    Jena

    RépondreSupprimer
  10. Je ne vais pas oublier pour les crêpes. J'adore !
    Merci pour ces infos et les superbes images.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  11. Belles images et merci pour les infos !
    Bises du jour Andrée !

    RépondreSupprimer
  12. C'est beau et intéressant ! Tu nous gâtes !!!
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  13. Ces petites concrétions font de bien jolies photos. Je les préfère d'ailleurs comme cela plutôt que les recevoir sur la tête. bisous EVELYNE
    Ici en savoie c'est plutôt neige.

    RépondreSupprimer
  14. Très intèressant ton article sur le grésil , je ne me souvenais plus de tout ça ! Cela ressemble un peu a la gréle en plus petit ! Oui demain crépes j'ai tout préparé a l'avance , reste plus qu'a les faire sauter ! Bon dimanche et bonne soirée Andrée , bisous

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cet article si intéressant et si bien illustré. Tu aurais peut-être quand même dû mettre un petit avertissement en début de page : "Enfilez un pull et mettez votre écharpe" par exemple... ;-)))
    Bonne soirée et bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
  16. merci pour ces explications erato. Chez moi c'est encore la pluie !
    bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  17. Pfff !! c'est compliqué. Je relirai demain matin, ça grésille dans ma tête, il y a de la friture sur la ligne. Bonne nuit Andrée.

    RépondreSupprimer
  18. passionnant! j'ai appris des choses!
    mais moi je veux du soleil!!!
    bon aujourd'hui il a l'air de vouloir pointer le bout de son nez : ouf!
    belle journée
    bises
    sophie

    RépondreSupprimer
  19. tu nous en apprends des choses dans le nord on dit grésil c'est donc mal employé quand il pleut tout fin par intermittence et que c'est froid

    RépondreSupprimer
  20. ça donne des photos très originales
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour l'explication.
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  22. Il en est tombé souvent cet hiver. J aurais préféré de la neige, bon c est un peu plus cher, mais qu importe!
    Bonne soirée Andrée
    Latil

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Andrée
    Tu as su capter le grésil
    J'ai plus de chance de voir des "grelons " par ici
    Ca fond très vite et c'est magique de voir la vapeur que le sol dégage
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  24. woua quel billet formidable et très instructif
    en effet quand il tombe le grésil ça fait un bruit spécial, ça fait au sol un tapis particulier
    mais je ne l'avais jamais vu de si près
    tes macros sont époustouflantes !!!
    j'adore
    merci de ce si bon papotage
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......