citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

vendredi 10 octobre 2014

Eristale ....

 Une nouvelle parution sur mon autre blog  " instantané "  , clic .




A - t - il eu un pressentiment ?

A - t - il  senti  l'orage qui se préparait ?

Hier matin , dans un soleil candide

Il s'est roulé dans les fleurs appétissantes

Il a butiné sans s'arrêter ......

Et maintenant , où est - il ?

L'orage en colère dévaste tout

Les torrents débordent , grondent .

Puis, un silence pesant , inquiétant

Recouvre la campagne qui bloque sa respiration

Quand ............. reviendra-t-il ?





















L'éristale gluant ou éristale tenace , est une espèce d' insecte  diptère brachycère  de la famille  des syrphidae .

C'est une mouche  inoffensive  rappelant principalement l' abeille domestique mâle ou faux - bourdon  et il est le plus commun des éristales  d'Europe où il butine de nombreuses espèces de fleurs (rôle dans la pollinisation ).




Il a un  abdomen arqué présentant des marques jaunes ou orangées, une puissante plaque dorsale en forme de quadrilatère, des pattes fortes.

C'est un excellent planeur capable de s'arrêter en plein vol et de rester immobile au-dessus d'un point, sans qu'on puisse percevoir les battements de ses ailes.

Les larves sont cylindriques et vivent dans des eaux stagnantes riches en matières organiques, le purin, où elles peuvent se mouvoir. Leur tube respiratoire, placé en position terminale, peut s'allonger pour aller chercher l'air en surface (d'où leur surnom de "ver à queue de rat").

S'ils se font attaquer, les éristales se comportent parfois comme des bourdons en tournant autour de l'ennemi pendant quelques secondes.









Bon courage à tous ceux ou celles qui subissent les orages violents et destructeurs.




21 commentaires :

  1. Et oui , notre météo s'affole , les saisons ne savent plus ou elles en sont !!, et bien sur notre faune comme notre flore s'y perdent aussi !!!
    Nous ne pouvont que soutenir toutes ces personnes qui ont tout perdu en quelques minutes ...
    Bises Andrée

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je connais bien cet insecte de la famille des syrphes. Il a dû sentir l'orage venir comme beaucoup d'autres animaux.
    Quelle catastrophe que toutes ces inondations dans ton département et aux alentours ! Les images vues à la télé m'impressionnent. Certaines familles ont tout perdu ! Des cours d'eau mal entretenus, du macadam partout, des constructions trop près de l'eau dans les vallées, ....

    Bisous du jour Andrée !

    RépondreSupprimer
  3. oui de très grosses pensées à ceux qui subissent une nouvelle offensive de l'eau dévastatrice
    je ne connaissais pas le nom de cet insecte alors merci de tes explications et tes photos sont superbes comme toujours chez toi
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce bel article sur l'éristale, j'en ai sûrement déjà vu, mais j'ai cru que c'était un bourdon...
    J'espère que la météo va se calmer, les orages sont catastrophiques en ce moments et dévastent tout sur leur passage, bon courage à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas le nom de cet insecte. J'aime bien apprendre ces choses sur ton blog.
    Oui, c'est très triste toutes ces catastrophes . Bon courage à toi .
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Ce matin encore l'Ardèche et en vigilance orange, soyez prudents. Nous appréhendons aussi les nouvelles crues qu'on nous annonce du côté de Montpellier car nos deux filles habitent cette ville.

    RépondreSupprimer
  7. Oui je pense à vous, on a annoncé de mauvais orages et à venir aussi, j'espère que vous n'avez pas été dévastés Andrée
    Je me demande toujours comment font les insectes, les papillons, les petits animaux , les oiseaux dans ces cas là...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. Encore un nom découvert et mit sur un insecte déjà aperçu.

    Les animaux sentent toujours le dangers quel qu'il soi avant nous autres humains.

    Bise.

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai... bon courage à tous.
    Mes pensées vont vers ceux qui ont tout perdu, là-bas dans le sud...
    Merci pour tout, erato.
    J'aime beaucoup ta page du jour.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  10. Je pense l'avoir rencontré et en effet je l'ai pris pour un bourdon. J'ai eu peur de me faire piquée. Bon courage aussi à ceux qui subissent cette météo catastropĥique dans le sud. Bisous EVELYNE

    RépondreSupprimer
  11. La belle saison se termine et sa vie aussi.
    C'est un très bel insecte
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  12. ces épisodes cévenols sont de plus en plus rudes on dirait, à peine les gens ont-ils le temps de se remettre de leurs pertes que ça recommence! C'est effarant
    J'en ai plein le jardin de ces insectes et je pensais que c'étaient vraiment des abeilles, je découvre quelque chose
    merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. J'ignorais jusqu'au nom de cet insecte

    RépondreSupprimer
  14. Non seulement j'ai pris plaisir à découvrir votre texte et vos photos, mais en plus j'ai appris quelque chose! Merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
  15. De très belles photo et un joli texte.
    Bon courage pour les intempéries.
    Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
  16. Il butine pendant que d'autres surnagent, ces épisode pluvio-orageux sont une vraie catastrophe...

    RépondreSupprimer
  17. Un beau nom pour cet insecte camouflé en abeille que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  18. oui, bon courage à tous ceux qui subissent ces catastrophes. J'espère que ton coin n'est pas touché
    bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
  19. Tout perdre en dix minutes ! C'est comme la guerre : mes lâcheté et faiblesse rêvent de ne jamais savoir ce que c'est.

    RépondreSupprimer
  20. tu nous en apprends des choses et tu en montres de belles et pendant ce tps certains n'ont plus rien, ils doivent nettoyer, se reconstruire une vie car l'eau rien ne l'arrête

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......