citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mardi 6 septembre 2016

Sauve qui peut ....




Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané " , clic .



                                                                                                                                      Pont L'Abbé
Clic sur la photo




Rythme des vagues



J’étais assis devant la mer sur le galet.
Sous un ciel clair, les flots d’un azur violet,
Après s’être gonflés en accourant du large,
Comme un homme accablé d’un fardeau s’en décharge,
Se brisaient devant moi, rythmés et successifs.
J’observais ces paquets de mer lourds et massifs
Qui marquaient d’un hourra leurs chutes régulières
Et puis se retiraient en râlant sur les pierres.
Et ce bruit m’enivrait; et, pour écouter mieux,
Je me voilai la face et je fermai les yeux.
Alors, en entendant les lames sur la grève
Bouillonner et courir, et toujours, et sans trêve
S’écrouler en faisant ce fracas cadencé,
Moi, l’humble observateur du rythme, j’ai pensé
Qu’il doit être en effet une chose sacrée,
Puisque Celui qui sait, qui commande et qui crée,

N’a tiré du néant ces moyens musicaux,
Ces falaises aux rocs creusés pour les échos,
Ces sonores cailloux, ces stridents coquillages
Incessamment heurtés et roulés sur les plages
Par la vague, pendant tant de milliers d’hivers,
Que pour que l’Océan nous récitât des vers.

François Coppée, Le Cahier Rouge
 
 
 
 

20 commentaires :

  1. Très magnifique photo, et poème vraiment bien choisi. Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ce Coppée-là, ainsi que la beauté de ses mots alliée à celle de ton image.

    RépondreSupprimer
  3. très belle photo!! le poème lui colle à la peau ( non à la plume!)
    bisous, bonne journée
    danièle

    RépondreSupprimer
  4. Un bel envol
    Bon après midi Andrée

    RépondreSupprimer
  5. Un envol toujours exaltant... et les mots pour le dire!

    RépondreSupprimer
  6. il y a du monde au restau ! Poème bien adapté à la situation.
    Contente de ton retour Andrée ! Bises et bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  7. fantastique cliché et jolis mots
    un instant de pur bonheur ton bilelt
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  8. très joli choix de poème pour illustré cette belle photo. Bisesssss

    RépondreSupprimer
  9. Quelle est belle cette photo !
    Bon retour et belle fin de journée à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Il ne reste pas beaucoup de place sur la plage, une belle photo

    RépondreSupprimer
  11. On dirait une plage surpeuplée de vacanciers... Je préfère les oiseaux.

    RépondreSupprimer
  12. La plge reconquise par le faune, cela ressemble aux clichés de lété avec ses estivants entassés! mais là c'est plus naturel, c'est la vie, la vraie.
    Beau poème.
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Une belle envolée et un beau poème.
    Bon mercredi et ... à la semaine prochaine !
    Gros bisoux, chère andrée

    RépondreSupprimer
  14. j'avoue qu'après le drapeau rouge de la baignade, le feu orange s'est imposé à moi. il y a foule sur cette plage, cela doit faire un bruit d'enfer. bises. celine

    RépondreSupprimer
  15. Décidément, j'adore François Coppée ! :)
    Ta photo est superbe !
    Bisous et douce journée erato.

    RépondreSupprimer
  16. J'adore cette photos et j'imagine les cris et pépiements ...
    Bonne soirée et bises Erato

    RépondreSupprimer
  17. c'est très beau ces mouettes qui vont et viennent avec les vagues et le poème de Coppée est sublime pour illustrer cette belle photo, un merveilleux instantané
    bises

    RépondreSupprimer
  18. sans les humains quelle est belle la plage ! que de monde , et le poeme de Coppée est magnifique

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......