citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

lundi 31 août 2015

Flowerpower 2015 ....

Pour mémoire, il s' agit de poster un article le lundi qui comprend une photo , une image, un dessin de fleur .

L' objectif de ce rendez-vous est de commencer la semaine dans un esprit flower power .





http://www.bernieshoot.fr/2015/04/votre-evenement-photographique-flower-power-2015.html



Ce n'est pas vraiment une fleur

Quoique !

Vous allez être contents

D'avoir des grains de soleil

Dans votre assiette !














Mon petit coin de ciel



Communauté " petit coin de ciel " de chez Chat Bleu , clic , et Arlette , clic .


Un beau ciel bleu

Ensoleillé

De beaux nuages blancs

Poussés par le vent

Une chaleur revenue!


















Belle semaine à tous .









samedi 29 août 2015

Photo de la semaine ....

Pour la communauté d' Amartia , clic , pour voir les autres participants.





La sécheresse implacable

L'a anéanti !

Lui , si bouillonnant , bavard

S ' est tu ....

Il ne reste que le souvenir !











L'eau du torrent


Claire et rapide,
L'eau du torrent
Est pure et fraîche,
Elle me rassure,
Panse mes blessures ;
Quand je la bois,
Elle charge en moi
Hargne et courage ;
L'eau du torrent,
Si pure, si fraîche,
Tellement coupante
Est sa morsure,
Tant qu'elle dure,
Me glace d'émoi
Plus que de froid ;
Vivant en marge,
L'eau du torrent,
Sous le ciel cruel,
M'emporte au large.
 
 
Bernard  Lanza
 
 
 
 
 
 
 

jeudi 27 août 2015

Ciel du soir ....


bougie 05Une nouvelle parution sur mon autre blog " instantané  , clic .




Il y a quelques jours

L' orage a grondé

Le ciel s'est obscurci

La pluie a inondé

Le vent a saccagé


        Mais


Sans prévenir

L ' orage s'est tu

Le ciel s'est métamorphosé

En teintes douces et légères

Offrant un soir serein ....










































" L'optimisme est la foi qui mène à la réalisation .
 
   Rien ne peut se faire sans l'espoir et la confiance ."
 
 
                                       Helen  Keller
 
 
 
 
 
Merci  Azalaïs , clic .




Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver.
Après le grand froid le soleil,

Après la neige vient le nid ,
Après le noir vient le réveil,
L’ histoire n’est jamais finie.


Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver,
Et après la pluie le beau temps.


                             Claude  Roy



mercredi 26 août 2015

" InstantS d' Août " ....

Information
 
Depuis plusieurs jours , je ne reçois plus les news d' eklablog . Alors , si j ' oublie de passer sur certains blogs , ne m'en veuillez pas , j' essaie de me mettre à jour ! Merci .
 
 
 
 
 
 
 
Pour la communauté de Chat  Bleu , clic , les mosaïques de chaque mois , qui nous propose pour ce mois-ci  " vacances " .
 
 
A  Saint Etienne de Baïgorry  ( Pays Basque ) , concours de chiens de berger .
 
 


Il s'agit d'un concours de travail sur moutons. Il tire son origine d'une très ancienne tradition destinée à créer une relation et une émulation entre les nombreux bergers qui parcouraient, de tous temps, les vastes territoires d'une montagne vouée à l'élevage florissant du mouton.

Ce type de concours s'est répandu le long de la chaine pyrénéenne et l'on en compte aujourd'hui une bonne dizaine, des deux côtés de la frontière, depuis la Catalogne jusqu'au pays basque, ainsi qu'en Andorre et en Béarn.

Si les règles du concours sont restées traditionnelles (déroulement des épreuves et tenue régionale exigée) les concurrents, par contre, appartiennent tant au monde de l'élevage qu'au milieu sportif du dressage du chien de berger.

Le concurrent occupe un poste fixe sur une estrade à partir duquel il commande son chien ; ce dernier doit déplacer un lot d'une vingtaine de brebis au travers d'un parcours d'obstacles recréant les conditions d'un travail quotidien à la ferme. Ce concours offre au public un spectacle à la fois original et révélateur de la réalité d'une association authentique entre l'homme et le chien.

C'est extraordinaire de voir le regard du chien fixé sur son maître , attentif et conscient de son devoir .
De même , le berger donne toute sa confiance au chien , conscient de sa responsabilité dans l'exactitude de ses ordres.
C'est un véritable  travail d'équipe et d'amour.




















































































Un parcours magnifique et émouvant .










lundi 24 août 2015

Flowerpower 2015 ....

Pour mémoire , il s'agit de poster un article le lundi qui comprend une photo , une image , un dessin de fleur.

L'objectif de ce rendez-vous est de commencer la semaine dans un esprit flower power .






http://www.bernieshoot.fr/2015/04/votre-evenement-photographique-flower-power-2015.html



Fleurs champêtres du jour !








Mon petit coin de ciel .


Communauté " petit coin de ciel " de chez Chat Bleu , clic , et Arlette , clic .


Une lutte sans merci

Entre un ciel

Qui veut rester bleu

Et l'orage violent

Qui le teinte de noir!














 
 
 
 





Belle semaine .






samedi 22 août 2015

Photo de la semaine ....


Pour la communauté d' Amartia , clic  pour voir les autres participants .






Au cours d'une promenade 

Qui se voulait paisible

Le hasard d'une rencontre

Qui était le plus surpris ?


















Beau week-end à chacun .




jeudi 20 août 2015

Moisson ....


Le mot moisson s’attachait autrefois à désigner principalement la récolte des céréales d’hiver ou de printemps (blé, orge, avoine, seigle…) Il s’est par la suite étendu aux autres cultures.
Pour nos sociétés Européennes, le moment des moissons au début de l’été relevait d’une des périodes les plus importantes de l’année (qui dit moisson, dit blé ; qui dit blé dit pain, cet aliment occupant une place importante dans la diète alimentaire, sans compter sa valeur symbolique) et mobilisait une grande partie de la population rurale d’avant guerre.







Avec l’industrialisation, l’agriculture s’est intensifiée et mécanisée.
Désormais un seul homme aux commandes d’une moissonneuse-batteuse suffit à la récolte de nombreux hectares. Le blé n’est plus érigé en meules, ne passe plus par les aires de battages…
Au fur et à mesure de sa progression la machine vomit le grain dans une remorque qu’un tracteur acheminera directement jusqu’aux silos de la coopérative voisine.



























José-Maria de Heredia (1842-1905)  rappelle dans ce poème cette sensation d’océan végétal ondulant au vent que nous éprouvons tandis que nous parcourons ces vastes étendues de blé sur le point d’être moissonnées.



La moisson débordant le plateau diapré
Roule, ondule et déferle au vent frais qui la berce ;
Et le profil, au ciel lointain, de quelque herse
Semble un bateau qui tangue et lève un noir beaupré.

Et sous mes pieds, la mer, jusqu'au couchant pourpré,
Céruléenne ou rose ou violette ou perse
Ou blanche de moutons que le reflux disperse,
Verdoie à l'infini comme un immense pré.

Aussi les goélands qui suivent la marée,
Vers les blés mûrs que gonfle une houle dorée,
Avec des cris joyeux, volaient en tourbillons ;

Tandis que, de la terre, une brise emmiellée
Éparpillait au gré de leur ivresse ailée
Sur l'Océan fleuri des vols de papillons.






Moisson de Bruegel








Les glaneuses de Millet






 




La part des pauvres ou le glanage




Bien que ceci paraisse injuste : on n'a pas le droit de mener paître ses bestiaux dans son champ aussitôt la moisson faite. Il faut laisser écouler deux jours pleins, non compris celui de la récolte.
Cette loi est très ancienne et fait la part des malheureux. On lit dans la Bible : « Vous ne ramasserez pas les épis tombés, mais vous les laisserez prendre  à l'orphelin et à la veuve ».


D'après cette loi, établie chez nous par Henri II, lorsque la moisson est finie « les gens vieux et débilités, de même que les petits enfants ou autres personnes qui n'ont ni pouvoir ni force de scier les blés » peuvent, seuls venir glaner.

Ce droit de glanage s'applique aussi au râtelage, au grappillage ; c'est-à-dire que les pauvres d'une commune, de même qu'ils ont la permission de ramasser les épis oubliés, peuvent aussi enlever dans les prés le reste de foin et cueillir les grappillons de raisins et les fruits (noix, pommes, châtaignes) qui ont été laissés sur les herbes, la récolte terminée.

Le glanage, le râtelage et le grappillage ne peuvent s'exercer qu'entre le lever et le coucher du soleil, et le propriétaire du champ lui-même ne peut permettre à certaines personnes de glaner sur sa propriété avant les autres et avant enlèvement des récoltes.

Le glanage avec des râteaux est absolument prohibé.

Aussitôt que les gerbes ne sont plus sur le sol, le char qui doit les emporter fut-il encore dans le champ, la moisson est considérée comme terminée et le glanage peut commencer sans que personne, pas même le propriétaire du champ, puisse€e s'y opposer.

Si le propriétaire envoie paître ses bestiaux avant le délai expiré, il est passible d'une amende égale à trois journées de travail. Les champs clos ne sont pas soumis au glanage.