citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mercredi 3 juin 2015

Entrée libre ....


Pour la communauté de Patricia , clic , le premier de chaque mois .









Après avoir voyagé à Uxmal ( Mexique ) , ici et , clic , je vais vous parler des gardiens de l'âme des Mayas .









Iguana iguana est une espèce de sauriens de la famille des Iguanidae . En français, elle est nommée Iguane vert ou Iguane commun. C'est une grande espèce de lézards arboricoles et herbivores du genre Iguana originaire d'Amérique du Sud et centrale.


L'Iguane vert est un grand
lézard qui atteint généralement une taille variant entre 1,2 et 1,6 m du museau à la queue, pour un poids de 3 à 5 kg maximum chez le mâle. La femelle est un peu plus petite et mesure en moyenne 1,3 m pour 1,2 à 2,6 kg . Certains spécimens peuvent atteindre les 2 mètres de long , ce qui fait de lui le plus imposant de tous les iguanes . La queue représente une forte proportion de la longueur totale, et la longueur de la bouche au cloaque d'un grand mâle environne 45 cm.


Ce reptile possède une rangée d'épines le long du dos et de la queue qui l'aide à se protéger des prédateurs
. Ses épines peuvent atteindre 8 cm chez les vieux mâles . Il se caractérise également par la présence d'une grande écaille, dont la couleur varie suivant les spécimens, juste en dessous du tympan.
Ses membres sont solides, avec cinq grands doigts qui se terminent par des griffes longues et acérées. L'axe du pouce diverge de celui des autres doigts, facilitant la préhension. Sa queue peut être utilisée comme un fouet pour asséner des coups et blesser. Elle représente pas moins de deux tiers de sa longueur totale.
Iguana iguana a par ailleurs acquis au cours de l'évolution un fanon gulaire qui sert à sa thermorégulation  ainsi qu'aux parades sexuelles et aux luttes territoriales .








Les dents sont accolées au bord interne de la mâchoire. Elles sont aplaties et munies de plusieurs tubercules. Leur remplacement se fait de manière différente des autres reptiles : le bourgeon dentaire de la nouvelle dent pousse à la base de l'ancienne et à l'intérieur de celle-ci, creusant peu à peu l'ancienne dent tout en prenant sa place .




 





Malgré son nom vernaculaire, l'iguane vert peut arborer différentes couleurs.


Les Iguanes verts vivant dans l'Ouest du
Costa Rica sont rouges tandis que les animaux issus du nord de l'aire de répartition, comme le Mexique, sont orange .

L'Iguane vert n'a pas une couleur totalement uniforme. On observe généralement des anneaux jaunes et noirs sur la queue, des bandes horizontales noirâtres sur le ventre et les flancs et des rayures de couleur vive sur les épaules .











L'Iguane vert dispose d'une excellente vision qui lui permet de distinguer les formes et les mouvements à de longues distances . Sa vision est toutefois mauvaise lorsque la luminosité est faible . Il possède des cellules appelées « doubles cônes » qui lui confèrent une bonne vision des couleurs et lui permettent de voir dans le domaine ultraviolet.



L' orifice nasal est commun à l'organe de l'odorat et à cet organe voméro-nasal appelé organe de Jacobson. Il déploie sa langue à plusieurs reprises pour alimenter cet organe sensoriel, à la manière des serpents et des varans . Le goût des iguanes est également très développé grâce aux très nombreuses papilles gustatives que l'on trouve sur sa langue. En revanche, même s'il distingue les bruits, son audition est peu performante .

 










Comme la plupart des reptiles, l'Iguane vert est un animal poïkilotherme, c'est-à-dire que sa température corporelle n'est pas stable mais dépend de son environnement. Pour rester dans sa plage de température optimale qui se situe entre 29 et 39 °C, l'Iguane vert utilise son œil pinéal. Il peut faire varier la couleur de sa peau en s'assombrissant pour mieux capter la chaleur du soleil lorsqu'il fait trop froid, ou au contraire en s'éclaircissant quand il fait trop chaud. Il peut également faire varier son rythme cardiaque, le ralentissant lorsqu'il fait chaud .


L'Iguane vert est un très bon grimpeur, qui utilise ses griffes pour s'accrocher à l'écorce des arbres et avoir de bonnes prises. Il peut tomber d'une hauteur de 15 m sans se blesser (les iguanes utilisent les griffes de leurs pattes postérieures pour s'agripper aux feuilles et branches des arbres pour ralentir leur chute).

Au sol, il marche lentement, laissant traîner son corps sur le sol, avec les membres repliés et la queue ondulant lentement. En revanche, quand il est menacé, il peut courir avec les pattes tendues et le corps bien au-dessus du sol .






  Maman et bébé .






Le principal prédateur des jeunes iguanes est le basilic, un lézard qui a la particularité de pouvoir courir sur ses pattes arrières, et qui capture les jeunes iguanes au sol durant leurs premiers mois de vie.

En cas de menace, sa réaction la plus courante est la fuite. Lorsqu'il se sent en danger il peut tomber de son arbre, chutant ainsi de plusieurs mètres avant de courir vers le point d'eau le plus proche où il peut s'abriter . Comme beaucoup d'autres lézards, si on l'attrape par la queue, l'Iguane vert peut s'en séparer par autotomie pour s'échapper. Celle-ci peut ensuite repousser .

Mais l'Iguane vert peut également se défendre activement. Face à une menace, il gonfle son cou, hérisse sa crête dorsale, souffle et agite son fanon, pour impressionner son adversaire. Il peut ensuite passer à l'attaque, en se jetant sur son adversaire pour le mordre, en faisant claquer sa longue queue comme un fouet.





Les Mayas représentait parfois leur dieu Itzamna, importante divinité dieu du Ciel de la Nuit et du Jour, sous la forme d'un iguane .



Belle journée .



30 commentaires :

  1. Merci pour ces explications sur cette jolie bestiole.
    Bon mercredi.
    Bisoux, Andrée

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ thidom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  2. sacrée bébette !!! bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. nous n'en avons pas vu au Mexique mais à Cuba.....il était magnifique et a traversé tranquillement la route devant nous....passe une bien douce journée

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour les explications et les superbes photos
    Passe une très bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Andrée
    Merci pour tes exlications , ces Iguanas restent impressionnants quand même !!
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    Cela ne doit pas se manger cet bête là ? Enfin elle ne me donne pas envie de la goûter...
    Bonne journée
    Jean

    RépondreSupprimer
  7. impressionnants, je n'aimerais pas trop les rencontrer
    bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce beau reportage. Suis pas très fan de ces bestioles. Leur look ne m'attire pas du tout... même nos petits lézards des murailles ne m'attirent pas...

    RépondreSupprimer
  9. Très intéressant ton reportage sur les iguanes, un animal que nous avons en Guadeloupe dans les îles, aux Saintes et à la Désirade, ils ne sont pas très farouches et entrent parfois dans les habitats des hommes, nous en avons trouvé une fois deux qui dormaient tranquillement dans l'appentis à outils de jardin, je n'ai pas du tout aimé me retrouver nez-à-nez avec ces deux-là, ils se sont énervés et j'ai pris mes jambes à mon cou, en leur laissant le champs libre, c'est papa et mes frères qui les ont délogés, ils étaient encore là le lendemain. Ils sont resté à peu près une semaine, las, d'être éjectés ils ont chercher refuge ailleurs...
    Belle journée, bises erato

    RépondreSupprimer
  10. Si on ne l'embête pas il ne doit pas être très méchant ce reptile.
    Belle soirée printanière à toi. Bisous du mercredi

    RépondreSupprimer
  11. Je le trouve quand même pas très beau. Mais au moins il ne rampe pas, pour moi c'est l'essentiel, tant qu'ils ont des pattes, tout va bien. Belle fin de journée, bisous Andrée EVELYNE

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Andrée
    Hum le voir traverser doit être impressionnant
    Bisous et bon début du mois de juin
    Frieda

    RépondreSupprimer
  13. J'aime mieux le voir en photo que de près, merci pour ce beau reportage...

    RépondreSupprimer
  14. dans le jardin avec la chaleur nous avons ce genre de petits lézard dans le jardin, mais ils sont miniatures bien sûr.....passe une bien agréable journée

    RépondreSupprimer
  15. Bon jeudi.
    Bisoux ensoleillés !

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ thidom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  16. waouh c'est magnifique, on ressent bien la chaleur sur tes clichés, j'aime beaucoup, tu me fais voyager. ici un temps à rester au frais avec les 35° prévus ce jour. bises. celine

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour
    J'adore les iguanes!
    Je trouve cela dommage que certaines personnes en font des animaux de compagnie....
    ils sont beaucoup plus heureux dans la nature, en liberté!
    Merci pour ce magnifique reportage!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  18. Un article complet avec les explications , et de belles photos .
    Belle journée a toi
    bizz

    RépondreSupprimer
  19. C'est un bel animal, mais bon je ne m'attarderais pas en leur compagnie, je ne lui ferais aucun mal même si je le pouvais, mais être les gardiens du temple ça se respecte !
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  20. Fabuleuse la rencontre , j'ai adoré

    RépondreSupprimer
  21. Merci Andrée de nous avoir permis d'en apprendre un peu plus sur cet Iguane adulé par ce peuple magnifique.

    Bise.

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  22. Le genre de bestiole que je préfère éviter.

    RépondreSupprimer
  23. bonsoir,
    Très instructif et de belles photos, un peu cabot devant le clic de l'APN, les stars de Cannes ont une concurrence très sérieuse!
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  24. Ce devait être assez saisissant de les rencontrer et surtout quand le petit accompagne sa maman.
    Bises et à + Andrée !

    RépondreSupprimer
  25. Comme les tortues & les éléphants, je trouve qu'il porte la sagesse en lui.

    RépondreSupprimer
  26. Très beau reportage ù j'ai appris des choses que j'ignorais,et surtout de belles photos,merci pour ce beau partage.
    Bonne journée Berthe

    RépondreSupprimer
  27. merci de ce très beau reportage très bien expliqué
    les photos sont superbes mais la bête reste très impréssionnante pour moi.....
    là dans son habitat naturel je le trouve très bien mais j'aurai la trouille d'en croiser un....LOL
    merci de ce papotage passionnant
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour toutes ces précisions...
    Je trouve que l'iguane se fond bien dans le paysage... tes photos sont superbes !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......