citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

dimanche 30 novembre 2014

L ' éventail ....


Un petit mot avant de vous éventer par cette douceur inquiétante!

Je n'arrive plus à mettre des coms sur OB , et quand j'arrive péniblement à en mettre , ils disparaissent . Cela m'ennuie vraiment .












« Selon une ancienne tradition au Vietnam , l’achat d’un éventail doit être un multiple de quatre ; il peut à la rigueur, y avoir une ou deux branches de plus, mais jamais trois. L’acheteur superstitieux, avant de faire l’emplette d’un éventail, en dénombre les branches en prononçant dans l’ordre les mots suivants ngudti (homme, autrui), ta (moi), ma (esprits malfaisants), but (buddha) ; il ne faut pas que le décompte s’arrête sur l’évocation des esprits malfaisants »









L’éventail



Est-ce dix sept ou dix huit?
Laisse moi te chérir et ne pas te quitter
Fin ou épais se déploie ton triangle
Au large ou à l’étroit se fiche la rivure
Plus il fait chaud, plus douce est ta fraîcheur
La nuit ne suffit plus, je t’aime encore le jour
Rose comme la joue grâce au suc du kaki
Rois et seigneurs n’adorent rien que toi



Hô Xuân Huong, clic , poétesse vietnamienne , XVIIIème siècle




Bon  dimanche .






samedi 29 novembre 2014

Photo de la semaine ....

Pour la communauté d' Amartia , clic pour voir les autres participants .








Le printemps  aurait - il rendez-vous avec l'automne ?


La primevère avec les feuilles mortes ?













Bon week - end à chacun .

vendredi 28 novembre 2014

* Instants de Novembre * ....

Pour la communauté de Chat Bleu , clic , les mosaïques de chaque mois ,  qui nous propose pour ce mois-ci " La feuille emportée par le vent tombe en tourbillonnant . "











 
 
 
 
 
 
 
 
Bonne journée à tous .



jeudi 27 novembre 2014

Batalha ( suite ) ....

gif-noel-TPBlT7jMWf.gifUne nouvelle parution sur mon autre blog  " instantané  " , clic .




Nous continuons la visite de Batalha que nous avions commencée , ici  , clic .






À l’intérieur de l’église, le plafond est très haut. Il y a d’immenses colonnes et de somptueux vitraux.


Dans la chapelle du fondateur. Au centre de la pièce, il y a un tombeau double, Dom Joao 1er et son épouse Philippa de Lancastre y reposent.

Les tombeaux d'autres membres de la famille royale sont également présents, dont celui de l’infant Henri le Navigateur, troisième fils du roi.


Une magnifique fontaine où le bassin de réception des eaux servait de lavabo aux moines pour le lavage des mains après les repas! Vue sur le reste du monastère en arrière-plan!



 « Les chapelles inachevées ». Une immense salle octogonale, sans toit, où pourtant sont bien en vue des tombeaux, ceux du roi Dom Duarte et de son épouse Leona d’Aragon , amoureux et dignes , même dans la mort .

C’est le roi Manuel qui a stoppé les travaux de construction en 1533. Il souhaitait plutôt investir dans des constructions majeures à Lisbonne. Cette salle a été baptisée en portugais :Capelas imperfeitas!

























































































Retour dans le monde d'aujourd'hui ......








Visite virtuelle ici :  http://fr.photojpl.com/monastere-de-batalha-au-portugal-un-site-du-patrimoine-mondial/-/2hwipBagg0/



lundi 24 novembre 2014

Mon petit coin de ciel ....

Communauté " petit coin de ciel " de chez Mary , clic, reprise par Chat Bleu, clic, et Arlette , clic .


Un ciel tourmenté

Un soleil joueur

Des nuages moutonneux

Mais

Pas de pluie!



















Belle semaine.



samedi 22 novembre 2014

Photo de la semaine ....

Pour la communauté d' Amartia , clic pour voir les autres participants .






Il pleut

Temps humide , très humide

Moral en berne!

Mais pas pour tout le monde

Il y a des heureux!





Ils s'éclatent dans les bois!


 
 
 





 
 
 
 
 
Les perles de pluie se régalent des brins d'herbe.
 
 
 

 




Les escargots, eux sont à la fête , à condition de se cacher sous les feuilles!












Je vous souhaite un beau week-end .



vendredi 21 novembre 2014

Batalha ....

 EMOTICON cloche noel 1 Une nouvelle parution sur mon autre blog  " instantané " , clic .








Après avoir visité Alcobaça  , clic , nous arrivons à Batalha .









Batalha est une municipalité du
Portugal, située dans le district de Leiria et la région Centre.






Le monastère de Santa Maria da Vitoria, plus connu sous le nom de monastère de Batalha, se trouve à Batalha .
Édifié pour commémorer la victoire des Portugais sur les Castillans à la bataill d'Aljubarrota en 1385, le monastère des dominicains de Batalha fut pendant deux siècles le grand chantier de la monarchie portugaise où se développa un style gothique national original, profondément influencé par l'art manuélin, dont le cloître royal, véritable chef-d'œuvre, est l'illustration parfaite. Le monument a été classé au patrimoine mondial de l' UNESCO .


Nous allons visiter les extérieurs et le cloître.


























En 1386, Jean Ier de Portugal, vainqueur d'Aljubarrota, lance la construction d'un monastère, en remerciement à la Vierge Marie.

Au début des travaux, on construisit un petit temple dont les vestiges étaient encore visibles au début du XIXème siècle. C'est dans ce modeste édifice - Santa Maria-a-Velha - désigné aussi par Igreja Velha (Eglise Vieille), que l'on célébrait la messe, pour soutenir les ouvriers du chantier. Les premiers dominicains s'y installent dès 1388.
























L'église , le cloître et les dépendances monastiques, ainsi que la salle du Chapitre, la sacristie, le réfectoire et les annexes correspondent au projet initial.
L'ensemble rappelle celui du monastère d'Alcobaça.
La chapelle du Fondateur, chapelle funéraire, sera ajoutée par le roi Jean Ier.
Quant à la Rotonde funéraire, communément désignée par le nom de Chapelles Imparfaites, elle est de l'initiative du roi Édouard Ier de Portugal.














Commencés par l'architecte portugais Afonso Domingues, les travaux sont repris par David Huguet qui, de 1402 à 1438, érige dans le style gothique flamboyant la chapelle du fondateur où repose Jean Ier, sa femme Filipa de Lancastre et ses fils. La mort l'empêche de terminer le panthéon octogonal du roi Édouard Ier.
















Le cloître mineur et les dépendances adjacentes seront ajoutées par Alphonse V de Portugal. Pendant son règne (1438-1481), l'architecte portugais Fernao d'Évora édifie le cloître dit "Alphonse V" dans un style très sobre.














Il est à noter que Jean II de Portugal, se désintéressa du projet. C'est Mateus Fernandes le Vieux, l'un des maîtres de l'art manuélin, qui réalise ensuite les remplages des arcades du cloître royal, en collaboration avec le célèbre Boytac, et poursuit l'édification des chapelles de l'octogone.
Il fallut attendre Manuel Ier pour que le monastère retrouve les faveurs royales et ce jusqu'en 1516-1517, année où est privilégié le monastère des Hiéronymites ( clic ). Les chapelles de l'octogone resteront ainsi définitivement inachevées. La construction se sera prolongée durant le règne de sept rois.






















Le monastère fut restauré au XIXème siècle, sous la direction de Luís Mouzinho de Albuquerque. Il s'inspira pour cela des gravures de Thomas Pitt, voyageur anglais qui traversa le Portugal, à la fin du XVIIIème siècle, faisant connaître à toute l'Europe le monastère.
Lors de cette restauration, deux cloîtres, proches des Chapelles imparfaites, furent détruits.
Le pays connaissant alors une disparition des ordres religieux, les travaux tendirent à effacer les symboles religieux, afin de faire du monastère un symbole glorieux de la dynastie des Avis.
C'est de cette époque que date l'actuelle configuration de la chapelle du Fondateur et la popularité du nom de Monastère de Batalha (en hommage à la bataille d'Aljubarrota).



















Ensuite , nous visiterons les intérieurs.