citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

samedi 5 avril 2014

Photo de la semaine ....





Pour la communauté d' Amartia , clic pour voir les autres participants .









Le printemps , d'une caresse

A coloré la nature

Bousculé les bourgeons timides

 
Fait éclore les fleurs impatientes

 Fleuri les balcons tristounets

 Habillé de magnifiques grappes

 Les branches endormies de la glycine.
















À mon balcon cette glycine
Tord ses bras fleuris dans le soir,
Avec le tendre désespoir
D’une princesse de Racine.

Elle en a la fière langueur
Et la mortelle nonchalance ;
Et lorsqu’un souffle la balance,
Et que le jour traîne en longueur,

Et tarde à partir, et recule
Le déchirement tant qu’il peut,
Elle exhale une âme d’adieu,
Bérénice du crépuscule !

Le livre glisse de mes mains.
Le petit drame se termine.
« Cruel ! » dit au jour la glycine.
Les cieux blessés ont des carmins.

Par la haute porte-fenêtre,
Mystérieusement, alors,
Une des branches du dehors,
Comme un geste vivant, pénètre.

Du frémissant encadrement
Ce bras jeune et souple s’échappe ;
Et je sens sur mon front la grappe
Qu’il laisse pendre tendrement !

Tout s’embaume. Et je remercie.
Et, pour lui dire mon amour,
Je donne à la fleur, tour à tour,
Le nom d’Esther et d’Aricie.

Et je compare, les yeux sur
Mon livre tombé sans secousse,
L’odeur plus forte d’être douce
Au vers plus ardent d’être pur !

Un divin poison m’assassine !
Et je doute, en le chérissant,
Si de ma glycine il descend
Ou s’il monte de mon Racine !

                                   (Edmond Rostand, Les Musardises, 1911)

20 commentaires :

  1. Mmmmmmmmmmm, ça sent si bon chez toi.
    Je pense à la belle chanson de Serge Lama, Les glycines.
    Je suis en plein chantier et la beauté de ces photos m'aide...

    Bon week-end,
    eMmA

    RépondreSupprimer
  2. Belle cascade de fleurs.
    Très bon week end

    RépondreSupprimer
  3. ah oui somptueuse habilleuse ou maquilleuse des vieilles pierres, et au parfum enivrant

    RépondreSupprimer
  4. snif snif, je n'ai encore aucune fleur sur ma glycine, elle se fait appeler désirée lol !!!

    RépondreSupprimer
  5. Ta glycine est superbe... que c'est beau !
    Merci pour cette très belle page.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Un divin poison m'assassine...
    Très beau les vers de Jean Rostand qui accompagnent fort bien ta magnifique glycine !
    Beau samedi à toi !!!

    RépondreSupprimer
  7. un régal...déjà des fleurs sur la glycine...la mienne bourgeonne à peine
    (j'aime ton abeille sur la fleur de pissenlit...ces petites bêtes ne posent pas assez pour que je les capture dans la boite à image !)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce partage du poème de Rostand

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai que les parfums de printemps sont enivrants , glycine et lilas , bientôt seringat , chèvrefeuille et tilleul, c'est une belle saison .
    Bonne fin de journée et bises .

    RépondreSupprimer
  10. Les glycines sont les reines de beauté des vieux murs !
    La tienne est bien accompagnée par Mr Rostand.
    Bises et belle fin de journée

    RépondreSupprimer
  11. Je me suis toujours demandé comment cette plante si puissante qui arrive à tordre des barreaux produit en même temps des fleurs si fragiles et éphémères au parfum subtile.

    RépondreSupprimer
  12. Une glycine grimpait le long d'un des murs de la maison de mon enfance et chaque fois que je vois cette jolie plante dont les grappes exhalent un si délicat parfum je me revois petite fille. Ta glycine est une merveille Erato et le poème que tu nous as proposé est superbe. Un grand merci à toi.
    Bises et bon week-end :-)

    RépondreSupprimer
  13. Tu as changé ta bannière,je l'aime beaucoup,d'ailleurs leur chois est toujours de bon gout et je pense que les photos sont de toi....
    En attendant,un très beau poeme de Rostand,sur de belles photos de glycines.
    Bisous à toi et bon week-end.
    Aimée

    RépondreSupprimer
  14. quelle belle glycine et ton poème est très joli il ne manque que l'odeur

    RépondreSupprimer
  15. La glycine m'enthousiasme et me surprend toujours, près de la dame blanche elle est juste en bourgeons mais pour pas longtemps et ces cascades que tu montres me donnent un premier plaisir !
    De sa belle maison basque Edmond Rostand devait en avoir une magnifique car il l'a chante très bien !
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  16. Merci de cette photo si bien accompagnée par le poème de Rostand.

    RépondreSupprimer
  17. un beau texte ! Elle est très belle ta glycine, par ici je ne l'ai pas encore vu en fleurs
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. c'est superbe
    j'adore la glycine
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  19. Superbe fleur ! Les glycines embellissent souvent les grilles d'entrée des maisons et c'est magnifique.
    Merci pour ce partage !
    Gros bisous du jour Andrée !

    RépondreSupprimer
  20. J en ai deux, mais elles seront fleuries bien après Pâques, si elles fleurissent!
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......