citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

samedi 15 mars 2014

Photo de la semaine ....

      Un nouvel article sur mon blog " instantané " ,clic...










Pour la communauté d' Amartia ,  clic pour voir les autres participants .





Un soir,

Ambiance rose

Caressant ce lieu idyllique

Le kiosque de Peynet ...






Derrière, à droite , le château de Crussol .

                à gauche , lors des intempéries , dévallement de la montagne.







Raymond Peynet est né en 1908, le 16 novembre, à Paris.



A 15 ans, Raymond Peynet entre aux Arts appliqués... école qui, par chance, est située juste en face du bistrot de ses parents, auvergnats "montés" à Paris quelques années auparavant.

C'est en entrant dans la vie active, que Raymond Peynet commence à apprendre véritablement son métier de dessinateur chez "Tolmer", agence de publicité à Paris, en effectuant différentes tâches, qui allaient du balayage de l'agence, du dessin d'étiquettes de parfums et de décors de boîtes de gâteaux, jusqu'à la conception de diverses publicités.

En 1930, Raymond Peynet épouse, Denise, au nom prédestiné "DAMOUR".

Afin de mieux gagner sa vie, Raymond Peynet publie ses dessins dans la presse parisienne, très abondante à cette époque : le Rire, Rire à deux, Paris Magazine, The Boulevardier (journal réservé aux Britanniques résidant à Paris),...C'est en 1942, que la vie de Raymond Peynet va changer !

Devant remettre un pli confidentiel à un correspondant, à Valence, dans le département de la Drôme, Raymond Peynet se trouvait au point de rendez-vous, assis sur un banc, face au kiosque à musique (classé Monument Historique depuis 1982). C'est là que Raymond Peynet imagine un petit violoniste aux cheveux longs qui jouait tout seul dans le kiosque de Valence et une admiratrice qui l'écoutait.

Quelques années plus tard, le violoniste a donné sa place au poète... et l'admiratrice est devenue sa compagne.

"Les Amoureux de Peynet" étaient nés !... Les Amoureux de Raymond Peynet ont fait le tour du monde... sur des porcelaines, sur des écharpes, sous forme de poupées, dans des livres, sur des médailles, en statues (telle celle élevée à Hiroshima au Japon)... sur tout ce qui symbolise l'Amour !

"Brassens n'aurait pas écrit "les bancs publics" sans Les Amoureux de Raymond Peynet" disait-il.
Charles Aznavour a consacré également une chanson aux Amoureux de Peynet, interprétée par Marcel Amont, "les Amoureux de Papier".

Actuellement, 4 Musées sont consacrés aux Amoureux de Peynet: Antibes, Brassac les Mines (ville native de la mère de Raymond Peynet), Karuizawa (Nagano - Japon) et Sakuto-cho (Okayama - Japon).


Raymond Peynet s'est éteint dans sa 90ème année, le 14 janvier 1999...












 

25 commentaires :

  1. J'aime beaucoup Peynet et ses amoureux.
    Merci
    Passe une bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. ce kiosque est magnifique, j'adore les dessins de Penney, nous avions un kiosque sur la place de notre ville il y a bien des années, mais il a été démoli pour laisser la place aux véhicules...dommage, passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  3. à Albi le kiosque est devenu le domaine des SDF et de leur chiens, et les amoureux ne sont plus ce qu'ils étaient, les techniques de séduction non plus d'ailleurs, c'est d'un trivial!! Je me demande comment les jeunes filles peuvent se laisser séduire par ces jeunes gens sans romantisme!
    rêvons donc encore devant ton kiosque avec Peynet

    RépondreSupprimer
  4. Belle photo de Crussol et du kiosque...Tu nous offresz un très bel article sur Peynet

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, Andrée
    Bel hommage à Monsieur Peynet !
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux
    thidom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié : très jolie bannière !

      Supprimer
  6. merci pour cet article, c'est bien interessant. je ne connaissais pas tout cela. sympa ta nouvelle banière. bises. celine

    RépondreSupprimer
  7. Bel article sur Peynet et ses amoureux , mais la séduction n'est plus la même de nos jours c'est bien dommage .
    Bon WE Andrée
    Bizz

    RépondreSupprimer
  8. L'univers de Monsieur Peynet était bien joli !!
    Merci pour ce petit hommage !
    Bises Andrée

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour
    il nous fait rêver cet homme...
    Bon week-end
    Jean

    RépondreSupprimer
  10. Ces kiosques font toujours un bel effet . J'adore dans les jardins publics .
    Bon week-end et bises.

    RépondreSupprimer
  11. C'est magique... j'aime énormément.
    Merci pour la découverte Andrée.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  12. une bien douce photo aux pastels qui vont bien à Peynet. Une plongée dans mon enfance. C'était un créateur génial ! Dommage que la mousse de ses poupées résiste mal aux variations de température et maintenant au réchauffement climatique.
    Belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
  13. J'ai toujours aimé les dessins de Peynet, si frais et romantiques , comme ces kiosques que l'on voit souvent dans les jardins publics ...
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  14. On n'en parle plus guère de Peynet et de ses amoureux, pourtant il faut une époque où l'on voyait beaucoup ses dessins et ses petites poupées. Avec toutes mes poupées, je n'en ai aucune représentant l'amoureuse de Peynet. Bisous Andrée. EVELYNE

    RépondreSupprimer
  15. et comme ils sont beaux ces amoureux de Peynet

    RépondreSupprimer
  16. Le kiosque de tous les amoureux !
    Belle soirée et par avance un très bon dimanche. Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Andrée,
    J'aime beaucoup Peynet article très intéressant.Bon week-end Nadine

    RépondreSupprimer
  18. Un excellent choix c'est magnifique
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  19. un très beau kiosque. Merci pour les explications
    bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  20. Une belle histoire celle des Peynet, les amoureux de toujours...
    Le kiosque est magnifique !!!
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  21. Le romantisme se perd chez les jeunes de nos jours. Dommage ! Ces Amoureux de Peynet sont tout un symbole et ton récit m'a appris beaucoup sur la vie de Peynet.
    Merci pour ces bons moments !
    Gros bisous et bon dimanche Andrée !

    RépondreSupprimer
  22. il est ravissant ce kiosque et merci de nous avoir donné l’histoire
    l'éboulement à été énorme
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  23. C'est souvent comme ça : une simple idée de rien du tout, toute simple, toute timide qui peine à sortir de l'oeuf et d'un seul coup elle devient un trait de génie ! Drôle d'alchimie !

    RépondreSupprimer
  24. Un grand MERCI pour ce bel article. J'ai toujours eu une tendresse particulière pour les amoureux de Peynet. Ce joli petit couple si romantique me rappelle aussi une saynète que notre professeur de danse avait chorégraphiée et qui racontait un épisode de la vie des célèbres amoureux. J'étais subjuguée par la douceur de la scène. Tu viens de faire remonter en moi de bien doux souvenirs d'enfance. Merci à toi et bonne semaine :-)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......